Dave, Lio ou Partenaire particulier s’engagent contre le sida en revisitant leurs hits

Pour la campagne française Sidaction, des stars des années 1980 revisitent leurs chansons afin de sensibiliser les quinquagénaires à se protéger.

Dave, Lio, Partenaire Particulier… Plusieurs artistes et leurs paroliers ont accepté de réécrire et de réenregistrer leurs grands classiques
Dave, Lio, Partenaire Particulier… Plusieurs artistes et leurs paroliers ont accepté de réécrire et de réenregistrer leurs grands classiques @BELGAIMAGE

«Partenaire particulier» qui devient «Partenaire bien protégé», «Banana Split», qui devient «Banana Safe»… Les mélodies et les interprètes restent les mêmes, seules les paroles ont changé. Lio, Dave, Partenaire Particulier, Jean-Pierre Mader et Emile & Images… Plusieurs artistes et leurs paroliers ont accepté de réécrire et de réenregistrer leurs grands classiques pour Sidaction, en y intégrant un message de sensibilisation et de prévention face au VIH.

L’idée est de cibler plus spécifiquement les quinquagénaires, alors que selon les données de Santé Publique France 2021, 23% des découvertes de séropositivité du VIH concernaient les personnes de plus de 50 ans en 2021.

D’où le choix de s’appuyer sur l’émotion générée par les grands standards du patrimoine musical pour rappeler aux personnes de plus de 50 ans que «le meilleur tube pour s’aimer est celui qui [les] protège». Ce qui donne ces paroles modifiées :  «Ça me déplairait pas que tu m’embrasses, nanana, et puis quand on aura brisé la glace nanana, mais faut mett’ la capote avant qu’on l’fasse banana banana banana…», chante Lio dans «Banana Safe».

«J’ai besoin de trouver un moyen de nous prémunir, je cherche l’écrin protecteur pour faire mon bonheur…» sont maintenant les paroles d’Emile & Images sur le titre «Protégé.e.s jusqu’au bout de la nuit».

«Elle a tout dans l’tiroir pour son marin largué qu’elle équipera ce soir…» renchérit Jean-Pierre Mader avec son «Macumba elle prévoit».

 

781 nouveaux diagnostics en Belgique

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, ce jeudi, un nouveau rapport montre que depuis au moins 2018 et jusqu’en 2021, le nombre de personnes infectées par le VIH dans la région Europe est supérieur au nombre de personnes diagnostiquées.

À lire aussi : Les diagnostics de VIH en augmentation en Belgique

En Belgique, 781 nouveaux diagnostics d’infections par le VIH ont été établis (6,8 nouveaux diagnostics pour 100.000 habitants), selon le rapport. Au total, 580 étaient des hommes, soit 74,2%. Plus de 54% des cas de VIH ont été diagnostiqués chez des personnes âgées de 30 à 49 ans.

Sur le même sujet
Plus d'actualité