Covid: la Chine enregistre son premier mort depuis mai

La Chine a annoncé dimanche son premier mort du Covid-19 depuis mai, un homme de 87 ans à Pékin, où la hausse du nombre de cas entraîne progressivement des fermetures d'établissements et commerces.

Covid 19 chine
© Belga Image

Le ministère de la Santé a annoncé plus de 24.000 nouveaux cas positifs locaux en 24 heures dans le pays – l’immense majorité asymptomatiques. La grande province manufacturière du Guangdong (sud), où se trouvent les métropoles de Canton et Shenzhen, est de loin la plus touchée. La capitale Pékin, très surveillée par le pouvoir et les médias, a rapporté 621 nouveaux cas. Des habitants sont confinés chez eux et d’autres ont été placés en quarantaine dans des centres dédiés.

Mais les autorités sont sur une ligne de crête et semblent, à l’inverse des poussées épidémiques précédentes, ne pas vouloir imposer pour l’instant de restrictions généralisées face à une population qui exprime une immense lassitude face aux mesures anti-Covid. L’homme décédé avait un Covid bénin, mais sa situation a empiré après une infection bactérienne, selon la télévision publique CCTV. C’est officiellement le premier mort depuis fin mai.

La Chine a annoncé le 11 novembre un assouplissement de sa politique sanitaire zéro Covid, avec notamment la réduction des quarantaines, en particulier pour les arrivées internationales. Un retour à la normale reste toutefois une perspective lointaine, car confinements, quarantaines et dépistages continuent d’être imposés à grande échelle.

A lire aussi: Covid, grippe: l’OMS appelle l’Europe à ne pas baisser la garde

Sur le même sujet
Plus d'actualité