Dépression saisonnière : les solutions pour la surmonter

En Belgique, on estime que 6% de la population pourrait être touchés par cette maladie. Voici les solution pour surmonter la dépression saisonnière.

Dépression saisonnière : les solutions pour l'éviter
La dépression saisonnière, une maladie causée par le manque de luminosité © Belga Image

Pour beaucoup de personnes, le mois de novembre est synonyme de fatigue, de tristesse et de morosité. Si vous vous sentez affecté par le temps gris, la pluie, la chute des températures et le manque de luminosité, vous êtes peut-être atteint d’une dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier (TAS).

Qu’est-ce que le TAS ?

La dépression saisonnière est à distinguer du blues hivernal, un trouble passager qui présente des symptômes légers (changements d’humeur, perte de tonus, envie de sucre…). Le trouble affectif saisonnier, qui s’étale sur les périodes de l’automne et de l’hiver, engendre une fatigue chronique, une détérioration des relations sociales, une perte d’intérêt dans ses activités, un stress important, des troubles de l’humeur, une augmentation de l’appétit, ou encore un repli sur soi ou un isolement.

Chez les personnes atteintes de ce trouble, le manque de luminosité entraine une désynchronisation de l’horloge interne et perturbe leur sécrétion de mélatonine. En Belgique, on estime que 6% de la population pourrait être touchés par cette maladie en raison de la faible luminosité durant les mois les plus froids de l’année.

A lire aussi : Les bienfaits de la luminothérapie

Les solutions

En hiver, notre mode de vie sédentaire est accentué par la chute des températures et le mauvais temps. Pourtant, sortir quelques minutes dehors quotidiennement pour profiter de la lumière naturelle serait extrêmement bénéfique pour soigner la déprime saisonnière : " Étant donné que la lumière envoie des signaux directs à votre horloge biologique principale pour lui indiquer qu’il est temps de se réveiller, la lumière du matin vous aidera à vous sentir plus alerte tout au long de la journée ", indiquent la psychologue Jolanta Burke et l’immunologiste Annie Curtis, à Pourquoi Docteur.

Si l’hiver est vraiment maussade et que le soleil refuse de pointer le bout de son nez, pourquoi ne pas opter pour la luminothérapie ? Cette méthode offre de nombreux bienfaits aux personnes qui sont sujettes à la déprime saisonnière hivernale et des lampes se trouvent facilement dans le commerce : " Il faut se placer à 30 cm de la lampe dès le lever, garder les yeux ouverts et s’exposer à la lumière durant 30 minutes. Ce qui est important, c’est que la lumière atteigne les yeux ", renseigne la psychologue Marie-Pier Lavoie, psychologue spécialiste de la dépression saisonnière, à la RTBF.

L’activité physique serait également un bon remède pour soigner les symptômes de la dépression. Il est aussi important d’essayer de garder une alimentation équilibrée, et un rythme de vie régulier pour améliorer la qualité de votre sommeil. N’oubliez pas non plus : " Continuer autant que possible d’avoir un réseau social (virtuel ou non) est primordial, tout comme le fait d’avoir des activités plaisantes et gratifiantes à effectuer au quotidien ", conclut Marie-Pier Lavoie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité