Qu’est-ce que la BPCO, une maladie touchant 800.000 Belges?

Encore méconnue, la BPCO fait l'objet d'une nouvelle campagne pour informer le grand public à son sujet, la moitié des malades ignorant être concernés.

BPCO et médicaments
La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), représentée sur un dossier à côté de médicaments ©BelgaImage

Une campagne de sensibilisation relative à la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie pulmonaire incurable, a été lancée jeudi avec l’installation, dans le hall de la gare Centrale de Bruxelles, d’une structure représentant deux poumons qui sifflent.

Une maladie affectant tout le quotidien des malades

Cette initiative, qui vise à sensibiliser les décideurs politiques et le grand public et à souligner l’importance de la prévention et du diagnostic précoce, est menée par la Belgian Respiratory Society (BeRS) et les associations de patients "COPD" et "BPCO" à l’approche de la Journée mondiale de lutte contre cette maladie du 16 novembre. Toutes trois réclament davantage de mesures pour que les patients concernés puissent avoir une vie aussi qualitative que possible.

La bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie chronique causée par le rétrécissement des voies respiratoires et la dégradation des alvéoles pulmonaires. Celle-ci cause une diminution progressive de la capacité respiratoire des patients. "Chaque effort est très fatigant et les tâches quotidiennes deviennent difficiles. Travailler devient, par exemple, de plus en plus difficile, ce qui entraîne parfois aussi des absences", explique Vic Nevelsteen, président de l’ASBL flamande "COPD" et lui-même malade. Actuellement, la BPCO touche environ 800.000 personnes en Belgique mais, pour la moitié d’entre elles, le diagnostic n’est pas encore posé, ce qui signifie que le traitement nécessaire se fait attendre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité