Au Royaume-Uni, les listes d’attentes dans les hôpitaux atteignent des records

Le système de santé britannique traverse une crise exceptionnelle. La preuve avec ce chiffre.

devant un hopital anglais
© BelgaImage

Plus de 7 millions de personnes attendent désormais de recevoir un traitement dans les hôpitaux anglais, un niveau record, selon des chiffres officiels publiés jeudi qui témoignent de la crise que traverse le système public de santé britannique (NHS).

Depuis la pandémie, le NHS peine à résorber les listes d’attentes auxquelles sont confrontés les patients, que ce soit pour subir des tests, y compris dans la prise en charge des cancers, ou pour bénéficier de soins de routine ou d’urgence. Environ 7,1 millions de personnes attendaient fin septembre d’être prises en charge, un niveau inédit au moins depuis août 2007 quand cet indicateur a été créé.  Près d’un cinquième de ces personnes attendent depuis plus d’un an, même si le nombre de personnes attendant plus de 18 mois a chuté de presque 60% en un an, a indiqué le NHS.

À lire aussi : 45 bébés morts: un scandale secoue les hôpitaux anglais

Avenir sombre

En revanche, selon ces données, les services d’urgence ne connaissent pas d’accalmie, avec une hausse du nombre de personnes attendant plus de douze heures pour obtenir un lit.

Et cette situation pourrait durer alors que l’hiver arrive, et avec lui un afflux de patients souffrant de virus saisonniers, et cela dans un contexte social tendu.

Le syndicat Royal College of Nursing a annoncé mercredi une grève nationale inédite d’ici la fin de l’année pour réclamer des hausses de salaire sur fond de crise du coût de la vie. Le gouvernement a jugé les demandes du syndicat financièrement irréalistes pour les comptes publics britanniques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité