Selon Emmanuel André, "il y a peu de chances que nous retournions dans le scénario des premières vagues Covid"

Pour Emmanuel André, le Covid-19 va continuer à faire des apparitions par vagues successives. Concernant la vague actuelle du variant BA.5, le microbiologiste belge a rappelé certaines mesures pour s’en protéger.

vague Covid-19 Omicron BA.5 Emmanuel André hopitaux
@BELGAIMAGE

Alors que le variant BA.5 d’Omicron est aujourd’hui majoritaire en Belgique, et que l’OMS s’attend à des "niveaux élevés" de Covid-19 sur le continent européen, le microbiologiste Emmanuel André l’a confirmé mardi sur Twitter : il faudra encore compter avec le virus, qui devrait encore continuer à circuler chez nous par vagues. "Les vagues répétées de covid démontrent une fois de plus les incroyables capacités d’évolution de ce virus", a-t-il twitté. Pour autant, le spécialiste pense que les chances sont désormais faibles de retomber dans le scénario des premières vagues de la pandémie, avec la quasi-noyade des systèmes hospitaliers.

Selon le scientifique de la KULeuven, c’est parce que "la plus grande partie des personnes les plus vulnérables sont aujourd’hui malheureusement décédées, ou ont acquis un socle immunitaire grâce aux vaccins et aux infections répétés".

Face au dernier né d’Omicron, le variant BA.5, il a listé quelques gestes simples à garder à l’esprit: "Se réunir à l’extérieur et ouvrir les fenêtres. Sortir le masque quand nous sommes nombreux dans un endroit confiné. Ces gestes sont des gouttes d’eau qui continuent à avoir un impact pour les plus fragiles et tous ceux qui prennent soin d’eux pendant les vacances".

"Pour les personnes qui ont un système immunitaire fragile" a-t-il continué, surmonter ces prochaines vagues implique "une combinaison de mesures préventives, de doses vaccinales répétées et d’un accès aux nouveaux médicaments antiviraux. Ce sont les meilleurs outils que nous avons à ce jour".

Sur le même sujet
Plus d'actualité