Italie: la vaccination anti-Covid a permis d’éviter 150.000 morts

Une étude italienne a quantifié combien de décès, d'hospitalisations et de cas le vaccin anti-Covid a permis d'éviter.

Personne vaccinée contre le Covid-19 à Rome
Personne vaccinée contre le Covid-19 à Rome, le 11 février 2021 @BelgaImage

La campagne de vaccination en Italie contre le Covid-19 a permis d’éviter environ 150.000 morts, a indiqué l’Institut supérieur de la santé (ISS) dans une étude publiée mercredi.

Près de deux fois plus de morts sans vaccin

La vaccination a en outre permis d’éviter huit millions de cas supplémentaires de Covid-19, plus de 500.000 hospitalisations et plus de 55.000 cas en soins intensifs, selon la même source. "Cette estimation concerne la période entre le 27 décembre 2020, date de début de la campagne de vaccination, et le 31 janvier 2022", précise l’ISS dans son rapport.

L’ISS, qui est l’institut de référence en Italie pour les questions de santé publique, explique que "le calcul a été fait avec une méthodologie initialement développée pour les vaccins contre la grippe mais qui a déjà été appliquée dans d’autres pays pour des études concernant le SARS-CoV-2".

L’Italie est l’un des pays européens ayant payé le plus lourd tribut à la pandémie, qui a fait plus de 161.000 morts à ce jour. Selon le ministère de la Santé, près de 90% de la population de plus de 12 ans a complété la vaccination tandis que ce chiffre tombe à un peu plus de 34% pour la tranche d’âge 5-11 ans.

Sur le même sujet
Plus d'actualité