La pandémie, c’est fini ?

Alors que le Codeco a acté la fin (de la plupart) des restrictions sanitaires, peut-on affirmer que la pandémie de coronavirus qui nous paralyse depuis deux ans est terminée ?

Masque obligatoire
Belga

Code jaune ! Code jaune ! Ce vendredi 4 mars, le Codeco nous libère ! Fini le télétravail, le masque partout tout le temps, aux WC le CST ! Finie la pandémie ? Oserait-on ?

Officiellement, la pandémie sera terminée quand l’OMS l’aura déclaré. Ce n’est pas encore le cas, loin s’en faut, même si l’OMS s’inquiète aujourd’hui plus des effets collatéraux de la pandémie, particulièrement sur la santé mentale (elle a calculé une augmentation de 25% de cas d’anxiété et de dépression dans le monde depuis deux ans). Quant au virus en lui-même, l’organisation prône la pilule Merck pour s’en débarrasser. Une petite pilule, comme ça, dès qu’on se sent un peu sploutch, pour contrer le mal et ça repart.

" Omicron pourrait se réveiller à l’automne "

Pour autant, même si elle s’éloigne à grands pas, on ne peut pas affirmer que la pandémie soit vraiment terminée. Selon notre bien aimé Yves Van Laethem, interrogé par Le Soir, il ne faut pas vendre la peau du virus avant de l’avoir tué. S’il n’imagine pas une recrudescence de la pandémie à Pâques comme l’année dernière (" L’année dernière, à la même époque, la population générale n’était pas encore vaccinée "), Omicron n’a pas forcément dit son dernier mot.

" Rien ne permet de dire que ses cousins et cousines qui arrivent seront aussi " gentils " que lui. Il est trop tôt pour le présager. D’où l’importance de garder une grande vigilance sur le plan épidémiologique. Si on constate de nouveau une recrudescence des contaminations dans les maisons de repos et de soins qui se traduisent par des hospitalisations et des décès, il faudra agir ".

C’est à l’automne qu’il faudra être particulièrement " aware " : " Omicron pourrait se réveiller. Il fera probablement moins de dégâts auprès de ceux qui ont été malades cet hiver mais je me méfie. Les personnes les plus faibles auront reçu leur booster depuis presqu’un an. Il y aura donc probablement un intérêt à leur administrer une quatrième dose en septembre ou octobre ".

6 millions de morts

Si le virus peut revenir nous ennuyer en automne et hiver, le gros de la pandémie et toutes ses restrictions semblent néanmoins derrière nous. CST, masque (sauf dans les transports…), télétravail, confinement… N’en parlons plus. Mais rappelons tout de même que, loin d’être une petite grippe, la pandémie de SARS-CoV-2 a fait 6 millions de morts dans le monde sur 436 millions de contaminations enregistrées.

Notons encore que les pays ayant payés le plus lourd tribut sont ceux qui ont pris le moins de mesures et ayant souvent d’abord nié la létalité du virus : les Etats-Unis (956.000 décès), le Brésil (650.000 décès), l’Inde (514.000) et la Russie (350.000). En Europe, c’est le Royaume Uni avec 161.000 décès depuis le début de la pandémie. En Belgique, on dénombre 30.000 morts du virus.

LN24 codeco

Sur le même sujet
Plus d'actualité