Frank Vandenbroucke veut plus d’hôpitaux spécialisés et moins de maternités en 2022

Le ministre de la Santé lance son "Opération Hôpitaux" pour revoir la situation hospitalière de la Belgique entre 2022 et 2025.

Opération Hopitaux pour le ministre de la Santé
(@Belga Image)

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) souhaite que cette année encore le nombre d’hôpitaux spécialisés augmente et que celui des maternités diminue, rapporte lundi De Standaard.

Le quotidien a consulté une note du ministre présentée vendredi au secteur des soins de santé et relative à ses projets de réforme des infrastructures hospitalières.

M. Vandenbroucke souhaite dès cette année davantage concentrer les soins spécialisés, mais il veut également une diminution du nombre de maternités.

D’ici 2023, le ministre souhaite mettre fin aux séjours hospitaliers inutiles de même qu’aux scanners qui ne sont pas nécessaires. Il prévoit que les hôpitaux soient remboursés pour un nombre moyen de scans, selon la taille de l’infrastructure, et non plus par scans effectués.

A partir de 2024, il y aura aussi des plafonds effectifs aux honoraires que les médecins peuvent exiger. La révision générale des salaires des médecins est prévue pour 2025. Les docteurs qui travaillent avec des appareils lourds sont rémunérés un peu plus que les gériatres ou pédiatres par exemple, mais le ministre souhaite revoir ces dispositifs.

C’est aussi à l’horizon 2024 que le ministre de la Santé souhaite voir des montants fixes par intervention, comprenant tout, du scanner aux médicaments.

Sur le même sujet
Plus d'actualité