Le nouveau vaccin Novavax disponible dès la fin février en Belgique

Ce vaccin anti-covid n’est pas basé sur la technologie de l’ARN messager. De quoi convaincre certains hésitants ?

novavax vaccin covid-19 arn belgique omicron
@BELGAIMAGE

La conférence interministérielle (CIM) Santé a donné mercredi son feu vert à l’administration du vaccin anti-covid Nuvaxovid, développé par la société américaine Novavax, a-t-on appris par communiqué. Les ministres de la Santé des différentes entités du pays ont décidé, sur la base d’un avis de la Task Force Vaccination, de le réserver en priorité aux personnes présentant un risque élevé de réaction allergique aux vaccins déjà disponibles, ou ayant eu des effets secondaires avérés après une première vaccination contre la Covid-19.

" Puisqu’un nombre limité de personnes sont concernées, environ 3.000, les entités fédérées seront libres de proposer ce vaccin à d’autres groupes, par exemple les personnes ayant développé une phobie des autres vaccins (déjà autorisés), selon le principe du premier arrivé, premier servi. Au total, 510.000 doses seront livrées à notre pays en février-mars ", précise la CIM Santé.

Avec cette livraison, un maximum de 170.000 personnes pourront être vaccinées avec ce vaccin. Une dose de rappel sera également nécessaire à au moins trois semaines d’intervalle.

Technologie plus classique

Les plateformes d’inscription BruVax et QVax pourront être utilisées pour orienter très bientôt les citoyens qui souhaitent être vaccinés avec le vaccin Nuvaxovid vers un certain nombre de centres de vaccination, ajoute la CIM Santé. Nuvaxovid est un vaccin dit " sous-unitaire ", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus.

La technologie, plus classique que celle des vaccins précédemment autorisés, est similaire à celle utilisée dans les vaccins contre l’hépatite B et la coqueluche, vieux de plusieurs décennies et largement utilisés dans le monde. Les essais cliniques principaux – l’un en Grande-Bretagne et l’autre aux États-Unis et au Mexique – impliquant plus de 45.000 personnes ont montré " environ 90% " d’efficacité pour réduire le nombre de cas symptomatiques de Covid.

Quatre vaccins étaient jusque-là autorisés en Belgique : ceux de Pfizer et Moderna basés sur la technologie inédite de l’ARN messager, et ceux d’AstraZeneca et Johnson & Johnson. L’Agence Européenne des Médicaments a approuvé le Nuvaxovid le 20 décembre dernier, trois jours après l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Sur le même sujet
Plus d'actualité