Démarrage " prudent " pour la vaccination des enfants à Bruxelles

La vaccination des plus jeunes en Région bruxelloise connaît un démarrage "prudent", ressort-il mardi du point presse hebdomadaire de la Commission communautaire commune (Cocom).

vaccination covid-19 enfants cocom Bruxelles
@BELGAIMAGE

Au total, 7.652 enfants (0-11 ans), soit 6% de ceux éligibles à Bruxelles, ont reçu une première dose. Ce qui constitue une hausse de 20% par rapport à la semaine précédente, a précisé la responsable du dispositif Covid-19 de la Cocom, Inge Neven.

Par ailleurs, la situation est stable en soins intensifs bruxellois, avec 25% de lits occupés par des patients contaminés par le coronavirus. L’incidence, soit le nombre d’infections sur 100.000 personnes, flirte avec les 4.300 cas positifs sur 14 jours, ce qui constitue une forte hausse et un record. Le taux de positivité a lui aussi atteint un nouveau sommet à 36% sur plus de 12.000 tests analysés par jour, mais il n’est pas encore à son pic, souligne la Cocom.

34% des Bruxellois ont reçu leur dose de rappel

En matière de testing, un retour progressif à la normale est en cours depuis le changement de stratégie et le plafond atteint le 10 janvier (97% de la capacité des centres bruxellois). Les contaminations dues au variant Omicron continuent d’augmenter et sont sous-estimées en raison de cette révision qui prévoit que les contacts à haut risque asymptomatiques ne sont plus testés, rappelle la Cocom. Du côté de la vaccination, 60% de la population bruxelloise a reçu ses deux doses.

Concernant les 18 ans et plus, ce taux monte à 73%, et 34% des Bruxellois majeurs ont reçu leur dose de rappel. Parmi le personnel soignant, 75% sont complètement vaccinés et 50% ont reçu une troisième dose.

La situation semble évoluer dans la direction d’un été " plus souple ", estime prudemment Mme Neven, tout en rappelant que de nouveaux variants pourraient apparaître. " Le virus aime moins les températures plus élevées. Cela donne de l’espoir, mais il faut déjà commencer à préparer la stratégie pour l’automne prochain ", recommande-t-elle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité