Pour Marc Van Ranst, Omicron pourrait être la solution à la crise

Le variant omicron du coronavirus, qui semble moins virulent que ses prédécesseurs, pourrait constituer la solution à la crise du Covid s'il devient le variant dominant partout dans le monde, estime le virologue Marc Van Ranst, qui reste prudent. "La crise du coronavirus nous a appris à attendre l'inattendu."

Marc Van Ranst
Belga

L’expert réagissait sur la VRT dans la foulée du Comité de concertation de jeudi. Comme prévu, les autorités n’ont pas fait de grandes annonces. « Nous avons appris autant que lorsque Saint-Nicolas dit qu’il n’y a pas de vilains bonhommets » mais uniquement des enfants sages, a réagi M. Van Ranst.

Le Comité de concertation a simplement acté la réouverture des écoles le 10 janvier, selon les règles définies par la Conférence interministérielle de la veille.  Sur l’aspect formel des choses, Marc Van Ranst a salué l’apparition du porte-parole de Sciensano Steven Van Gucht à la conférence de presse, afin d’apporter un éclairage sur la situation.

« Ce n’est pas un mal que notre message soit de temps en temps adressé à une audience un peu plus large », selon M. Van Ranst, qui ajoute que de cette manière certaines propositions du Gems, qui ne sont finalement pas retenues, peuvent tout de même être exposées.

Sur le même sujet
Plus d'actualité