Le monde n’atteindra pas l’objectif de vaccination de l’OMS pour la fin de l’année

Pour l'OMS, il aurait fallu atteindre un taux de vaccination de 40% dans chaque pays d'ici la fin de l'année.

Vaccination OMS
Photo d’illustration. (@Belga Image)

L’objectif fixé par l’OMS, d’un taux de vaccination de 40% dans chaque pays d’ici la fin de 2021, ne sera pas atteint, avec des écarts surtout marqués en Afrique.

Sur les 194 Etats membres de l’Organisation Mondiale de la Santé, environ la moitié n’atteindra pas ce taux de vaccination. Dans une quarantaine de pays, moins de 10% de la population est vaccinée contre le coronavirus.

L’OMS a déjà parlé de " pandémie à deux vitesses ": les pays riches vaccinent à tour de bras, dans quasi toutes les tranches d’âge et avec administration de doses " booster ", tandis que les pays pauvres peinent à vacciner des catégories de population qui devraient pourtant être protégées en priorité.

A l’échelle mondiale, plus de 8,6 milliards de doses de vaccin contre la Covid-19 ont été administrées jusqu’ici.

Des dizaines de pays moins nantis dépendent du programme de partage de vaccins Covax, dont les livraisons se sont accélérées ces dernières semaines. Mais le mécanisme reste loin de ses objectifs, ayant livré 772 millions de doses à une semaine de la fin de l’année.

Selon les données de l’OMS, 171 doses ont été administrées par 100 habitants en Allemagne, par exemple, pour moins de 2,7 à Madagascar ou 0,32 en République démocratique du Congo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité