Reconfinement or not reconfinement ?

Alors que les chiffres de l'épidémie repartent dans le rouge vif, un comité de concertation aura lieu ce vendredi matin une semaine après l'annonce des dernières mesures. A quoi faut-il s'attendre ?

Codeco
Belga

A l’issue du dernier Codeco, Frank Vandenbroucke avait lancé à ses collègues : « On se reverra bientôt ». Le ministre de la Santé avait malheureusement vu juste. Après le chiffre record de 23.621 nouvelles infections au coronavirus observées ce lundi, le Codeco se retrouve. Des mesures fortes sont attendues.

En effet, si, dans la « rivalité » Santé vs. Economie, l’Economie avait semblé sortir gagnant il y a une semaine, ce ne sera (plus que probablement) pas le cas cette fois-ci. Le ministre de la Santé avait alors fustigé « le minimum absolu » dans les mesures sanitaires annoncées par Alexander De Croo. Désormais, il est urgent de contenir le virus. « Nous ne sommes plus à un stade où des efforts disparates ou une approche sectorielle minimaliste seront suffisants », a lancé Emmanuel André sur Twitter.

Des mesures fortes attendues

Un kern aura lieu ce jeudi à 20 heures pour préparer le Codeco qui commencera vendredi à 8 heures du matin. Au menu, un plan en trois axes : accélérer l’administration de la troisième dose, dite « booster » ; des mesures fortes pour alléger les soignants ; d’autres mesures « non médicales ». Frank Vandenbroucke a déjà annoncé la couleur en disant que « certaines activités devront être interrompues ». Il cible particulièrement trois secteurs: l’enseignement, les loisirs et le travail.

Si on suit cette fois-ci l’avis des experts, il faut s’attendre à des fermetures. « Nous pourrions suspendre temporairement des activités risquées », a lancé le porte-parole interfédéral Steven Van Gucht à Het Laatste Nieuws. « Le virus est partout et nous devons essayer de le ralentir. Le monde de la nuit et les écoles ne sont pas les seuls lieux problématiques ».

L’avis des experts

Le Gems (le groupe des experts en charge de la stratégie de sortie) présidée par Erika Vlieghe prône des mesures bien plus restrictives que dans son dernier rapport et qui rappellent une période pas si lointaine : fermeture de l’horeca à 20h ; fermeture du secteur de la nuit et de l’événementiel ; port du masque à l’école primaire ; port du masque en extérieur là où il y a du monde ; événements sportifs à huis clos ; télétravail obligatoire à 100% ; et bulle sociale de 5 personnes.

Ce n’est pas un reconfinement, mais on s’en rapproche. Et c’est sans doute la seule solution pour sauver les Fêtes de fin d’année. Selon Erika Vlieghe, il faut « en finir avec les demi-mesures ». Reste à voir si le gouvernement suivra ces recommandations à la lettre. Et si oui, pour combien de temps.

Sur le même sujet
Plus d'actualité