Covid-19 : faut-il vacciner les enfants dès 6 ans ?

Le ministre Frank Vandenbroucke s’est montré favorable à la vaccination entre 6 et 11 ans.

vaccination enfants belgique covid-19
Les États-Unis ont lancé la campagne de vaccination des 5-11 ans début novembre./ ©BELGAIMAGE

« J’espère commencer à vacciner les enfants de 6 à 11 ans en janvier, déclarait jeudi Frank Vandenbroucke (Vooruit), sur la RTBF. Mon point de vue c’est que, si c’est possible, il faut le faire ». Pour le ministre de la Santé, l’évolution de l’épidémie est telle qu’il faut désormais passer par la vaccination des enfants en bas âge.

Et emboîter le pas aux États-Unis, qui ont lancé la campagne de vaccination des 5-11 ans, début novembre. En une semaine, quelque 900.000 enfants ont reçu leur première dose de Pfizer, outre-Atlantique.

Chez nous, les experts se montrent prudents quant à l’opportunité de la démarche. « Tout ce que l’on peut faire pour diminuer la circulation du virus est bon à prendre. Le principe même de la vaccination des jeunes enfants n’est donc pas aberrant sur le plan purement scientifique », estime ainsi dans La Libre Yves Van Laethem. Le principal intérêt ici serait en effet de freiner la circulation du virus chez les enfants, et par conséquent, chez les adultes.

Encore un million d’adultes non vaccinés

Comme le note dans La Libre Dimitri Van der Linden, pédiatre-infectiologue aux cliniques universitaires Saint-Luc, le bénéfice « direct » du vaccin serait « minime » pour les enfants, eux qui développent rarement de formes graves de la maladie. Avec le temps, on ne voit en effet « pas plus d’enfants hospitalisés, (…) pas davantage de formes sévères chez l’enfant », souligne le pédiatre. Contrairement aux États-Unis, où « l’augmentation massive de l’obésité »  prédisposent davantage les plus jeunes à souffrir de complications liées au Covid-19, expliquait à Europe 1 Philippe Amouyel, épidémiologiste au CHU de Lille.

Dimitri Van der Linden rappelle également que « plus d’un million d’adultes belges de plus de 18 ans ne sont toujours pas vaccinés. Par ailleurs, les 12-17 ans sont vaccinés à hauteur de 74% ». Pour de nombreux experts, troquer la vaccination des plus âgés au profit des enfants serait ainsi moins utile. « Avant les enfants de 5-11 ans, je pense qu’il faudrait intensifier beaucoup plus les campagnes de vaccination des enseignants et des éducateurs, estime pour sa part le Pr Nathan Clumeck, professeur émérite en maladies infectieuses à l’ULB. Ce sont eux qui sont à risque de développer la maladie et d’être hospitalisés. C’est leur absentéisme qui déstabilise les écoles ».

Reste qu’avant d’envisager la vaccination des 6-11 ans, la Belgique devra encore attendre le feu vert de l’Agence européenne du médicament (EMA). Un avis de l’agence est attendu pour la fin de l’année.

Sur le même sujet
Plus d'actualité