Covid: découverte d’un gène doublant le risque de problèmes respiratoires

Cette trouvaille pourrait permettre de mieux comprendre pourquoi la maladie fait par exemple plus de ravages en Europe et en Asie du Sud, et moins en Afrique.

Covid: découverte d’un gène doublant le risque de problèmes respiratoires
Un patient intubé dans une unité Covid-19 à Kiev, le 1er novembre 2021 @BelgaImage

Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont découvert un gène spécifique qui double le risque de problèmes respiratoires avec le Covid-19. La découverte pourrait aider à expliquer pourquoi certains groupes ethniques tombent gravement malades plus rapidement que d’autres.

Pas le seul facteur

En utilisant l’intelligence artificielle et une toute nouvelle technologie moléculaire, des chercheurs de l’Université d’Oxford ont découvert un gène qui rend les cellules tapissant les voies respiratoires et les poumons moins sensibles au virus.

Ils ont également découvert qu’environ 60% de toutes les personnes d’origine sud-asiatique sont porteuses du gène, contre seulement 15% des personnes d’origine européenne. Ce pourcentage tombe à 2% chez les personnes d’origine afro-caribéenne et à 1,8% pour celles originaires d’Asie de l’Est.

Les résultats de l’étude peuvent ainsi aider à expliquer pourquoi les taux d’hospitalisation et de mortalité sont plus élevés dans certaines régions. Cependant, le gène ne peut pas être utilisé comme seule explication, soulignent les chercheurs. De nombreux autres facteurs, tels que la situation socio-économique, jouent également un rôle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité