Le suicide, deuxième cause de décès chez les jeunes européens

Le dernier rapport de l’Unicef donne aussi des chiffres inquiétants sur les problèmes de santé mentale chez les jeunes.

Le suicide, deuxième cause de décès chez les jeunes européens
@BelgaImage

La santé mentale des jeunes en Europe ne va pas bien, selon un nouveau rapport de l’Unicef, « On My Mind ». Le document a été présenté à la Commission européenne vendredi matin, en présence de la reine Mathilde, et examine la santé mentale des enfants et des jeunes ainsi que les facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur celle-ci.

1.200 suicides de jeunes par an en Europe

«Nous devons investir du temps et des efforts dans le renforcement et l’amélioration de nos systèmes de santé et sociaux pour donner à chaque enfant l’accès au bien-être mental et à une enfance heureuse», a déclaré la reine Mathilde, présentant le rapport. Près de 19% des garçons en Europe âgés de 15 à 19 ans souffrent de problèmes de santé mentale. Pour les filles, cela s’élève à 16%, tout comme la moyenne belge pour les garçons et les filles. Dans le groupe d’âge de 10 à 19 ans, jusqu’à neuf millions de jeunes souffrent d’une maladie mentale.

Le taux de suicide est particulièrement préoccupant. Le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes européens. Chaque année, 1.200 enfants et jeunes âgés de 10 à 19 ans se suicident en Europe. Ce chiffre équivaut à trois adolescents qui se suicident par jour.

La conférence s’est déroulée en ligne. La reine a discuté du problème avec des experts, des décideurs politiques, mais aussi avec des enfants et des jeunes de Belgique, d’Irlande et d’Espagne. «Ce rapport arrive à un moment très important pour les enfants et les jeunes. Aidez-nous maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Ne soyons pas la génération corona perdue», demande Erika, une Irlandaise de 17 ans.

En Belgique, le Centre de prévention du Suicide peut être contacté via le numéro de téléphone 0800 32 123.

Sur le même sujet
Plus d'actualité