Un pass sanitaire pour aller au restaurant à Bruxelles ? Rudi Vervoort évoque l’idée

Le ministre-président bruxellois s’est dit favorable à un élargissement de l’utilisation du Covid Safe Ticket.

BELGAIMAGE

C’est devenu une tradition : avant chaque Comité de concertation (codeco), ministres et autres représentants des différents niveaux de pouvoir y vont de leur petite sortie médiatique, histoire de peser dans le rapport de force, de préfacer les débats ou simplement de préparer la population aux annonces qui seront faites dans la journée. Ce vendredi, c’était notamment au tour de Rudi Vervoort.

Sur les ondes de Bel RTL, le ministre-président de la Région bruxelloise n’en a pas fait mystère : la capitale devra attendre encore au moins un mois avant de nouveaux assouplissements, vu la situation épidémiologique. « Je proposerai de mettre les assouplissements sur pause à Bruxelles. On maintient l’arrêté ministériel tel qu’il est avec les mesures que l’on connaît », a-t-il déclaré.

Une décision prise ultérieurement ?

Le socialiste a estimé qu’un « travail d’information et de conviction » devait être mené auprès de la population bruxelloise, particulièrement chez les plus jeunes, dont le taux de vaccination est encore trop faible. Le ministre-président a toutefois laissé la porte entrouverte pour une disparition de la bulle sociale, y compris à Bruxelles, ainsi que pour la possibilité d’organiser avec des événements avec plus de monde, Covid Safe Ticket (culture, événementiel, etc.) à l’appui.

À ce sujet, Rudi Vervoort s’est dit favorable à l’extension du système, comme dans d’autres pays ayant mis en place un pass sanitaire. « La question mérite d’être débattue », a-t-il jugé. Le chef de l’exécutif régional en a ensuite remis une couche vendredi midi, au micro de VTM Nieuws : « Pour aller au restaurant, au café… Ça se passe comme ça dans plusieurs pays ou grosses villes […] Tout le monde sait que ce sont les règles. Si vous avez été vaccinés, vous avez plus de droits, plus de possibilités pour profiter de la vie sociale ». Une décision concernant l’extension du pass sanitaire ne devrait cependant pas être prise lors du Codeco de ce vendredi, a encore précisé Rudi Vervoort.

Reste à voir comment cette proposition sera accueillie, alors que plusieurs partis partenaires au Fédéral, MR en tête, se sont jusqu’ici opposés à « une société de pass ». « La solution ne peut jamais être d’organiser notre vie avec des pass, jugeait début août Alexander De Croo. On n’a pas besoin de telles mesures », assurait alors le Premier ministre.

« Ce n’est pas à l’ordre du jour. Il n’est pas question de mettre le corona pass dans l’Horeca, c’est pour des événements », a quant à lui balayé le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, lors de son arrivée,, vendredi à la réunion du comité de concertation.

Sur le même sujet
Plus d'actualité