La carte européenne des voyages encore un peu plus rouge

Le Sud de l’Europe est particulièrement concerné, mais pas seulement.

La plage de Deauville, dans une Normandie désormais en rouge sur la carte de l'ECDC @BelgaImage

Ce jeudi, la nouvelle carte de l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) n’est guère réjouissante. Par rapport à la semaine dernière, l’Europe se colore un peu plus de rouge et rares sont les régions avec affichant une amélioration. Le sud du continent, où se croisent de nombreux touristes, est toujours la zone la plus touchée par l’épidémie. Mais depuis cette semaine, le nord commence lui aussi à virer au rouge. Voici tous les changements notables.

Le sud paye le retour des touristes

Dans le sud, trois pays ont vu de nouvelles zones rouges se multiplier sur leurs territoires: la France, la Grèce et l’Italie. Dans l’Hexagone, jusque-là, seul le Midi et l’Île-de-France étaient concernés. Aujourd’hui, on compte en plus la Normandie, les Pays de la Loire et le Grand-Est. Dans la péninsule italienne, tout était orange à l’exception des îles (Sicile et Sardaigne) mais maintenant, la Toscane et les Marches sont passées elles aussi en rouge. Enfin, en Grèce, les îles de l’Égée septentrionale et la région de Grèce centrale ont fait de même. Seule consolation pour le pays: l’Épire est repassée en orange. Il s’agit désormais de la seule région grecque à arborer cette couleur avec la Macédoine-Orientale-et-Thrace.

Pour le Portugal et l’Espagne, peu de changements puisque ces pays sont toujours entièrement en rouge. La seule modification, c’est que toute l’Espagne est désormais en rouge écarlate, soit le plus haut niveau d’alerte au coronavirus, à l’exception des Asturies.

Un voisin de la Belgique quitte la zone rouge

Au nord-ouest de l’Europe, il n’y a qu’une seule nouveauté, mais elle est très importante pour les Belges puisqu’elle concerne un pays voisin. Il s’agit du Luxembourg, qui passe du rouge à l’orange. Les personnes qui y vont pourront donc éviter la quarantaine au retour, même si elles ne sont pas vaccinées.

En Belgique, Bruxelles reste en rouge tandis que le reste du pays garde sa couleur orange. Les Pays-Bas passent du rouge écarlate au rouge simple vu la forte décrue de l’épidémie là-bas, alors que l’Irlande du Nord-Ouest fait le chemin inverse. Le reste de l’île reste pour sa part en rouge.

Les capitales scandinaves en rouge

C’est au nord de l’Europe qu’ont lieu les autres changements les plus notables. Avant, seule Oslo et deux régions danoises étaient en rouge (Copenhague et le Jutland central). Désormais, c’est plus tendu. Au Danemark, le Jutland du Nord a pris la même couleur. En Suède et en Finlande, ce sont les régions des deux capitales, Stockholm et Helsinki, qui ont subi le même sort. Et pour couronner le tout, deux pays entiers sont passés en rouge: l’Estonie et l’Islande.

Quant au reste du continent, aucune inquiétude pour l’instant. Aucune zone rouge n’est à signaler et mis à part la Lettonie, le Land de Salzbourg en Autriche et la côte croate qui sont en orange, c’est le vert qui domine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité