Carte des voyages: Bruxelles repasse en rouge

Comme chaque jeudi, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a mis à jour sa carte des voyages, sur laquelle Bruxelles et d'autres régions passent en rouge.

Le masque reste obligatoire dans la rue Neuve, dans le centre de Bruxelles. - BELGA

Comme la hausse des contaminations le laissait craindre, la Région bruxelloise est repassée en rouge sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), mise à jour ce jeudi. La Flandre et la Wallonie restent, elles, pour le moment en orange.

Le code couleur d’un pays sur la carte est défini par l’incidence et le taux de positivité. Une région est indiquée en rouge dans deux cas de figure. Pour le premier il faut que l’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants sur 14 jours, se situe entre 75 et 200 et que le pourcentage de test positif soit de 4% ou plus. Le second ne concerne que l’incidence qui doit se situer au-dessus de 200 mais en dessous de 500.

Avec une incidence de 213 et un taux de positivité de 2,5%, selon les chiffres de Sciensano, Bruxelles se situe dans le deuxième cas de figure. Mais ce n’est pas la seule. La Corse, l’Irlande et les régions grecques de Thessalie et des Iles ioniennes et égéennes ont également adopté la couleur rouge.

Ce que cela change

Si le passage en rouge de Bruxelles n’aura pratiquement aucun impact pour les Belges, on ne peut pas en dire autant pour les zones à l’étranger. Concrètement, cela signifie que les voyageurs de retour de ces zones rouges doivent observer une quarantaine une fois arrivés en Belgique sauf s’ils disposent du certificat covid numérique européen attestant une vaccination complète d’au moins deux semaines, d’un certificat de rétablissement qui dit que vous avez contracté le Covid-19 récemment ou d’un test PCR négatif fait dans les 72 heures.

Pour les autres, il faudra faire un test PCR avant ou juste après son retour en Belgique (dans les deux jours maximum). La quarantaine pourra être levée uniquement après la réception d’un résultat négatif.

carte des voyages européenne

Rouge foncé

Une grande partie des Pays-Bas va encore plus loin, en passant en rouge foncé, à savoir les provinces de Hollande-Septentrionale, Hollande-Méridionale, Utrecht, Brabant-Septentrional, Gueldre et Overijssel. Cela signifie qu’un nombre particulièrement important de personnes ont été testées positives au cours des deux dernières semaines. La province de Groningen était déjà la région la plus contaminée et continue de l’être. Les provinces de Zélande, Limbourg, Drenthe, Frise et Flevoland restent, quant à elles, en rouge.

Même scénario en Espagne, où des villes comme Valence, Majorque et Ibiza sont passées du rouge au rouge foncé. En Grèce, la Crète devient également plus foncée sur la carte européenne des voyages.

Orange et vert

Les régions italiennes du Latium, de Venise, de la Sardaigne et de la Sicile ainsi qu’une grande partie de la France passent, elles, en orange. Chez nos voisins français, seules deux régions sont désormais vertes. Il s’agit du Centre-Val de Loire et de la Bourgogne-Franche-Comté. Dans le reste de l’Europe, principalement au nord et à l’est, l’épidémie semble également sous contrôle.

Plus d'actualité