Covid-19: tout savoir sur les tests antigéniques

Ils sont disponibles en pharmacie, sans rendez-vous, depuis ce lundi, coûtent moins cher que les tests PCR et vous permettent aussi de voyager.

Le test est effectué par le pharmacien. (Abacapress)

Pour partir à l’étranger, beaucoup de pays exigent toujours un test négatif récent. Avec le variant Delta qui se propage de plus en plus tandis qu’une partie de la population n’est pas encore complètement immunisée, c’est raisonnable. Mais planifier un test PCR 48 heures avant le vol n’est pas toujours simple, et cela coûte assez cher.

Quant aux autotests, ils ne sont pas aussi fiables et ne sont pas acceptés comme preuve dans beaucoup de pays.

Une troisième solution existe désormais en Belgique depuis hier lundi : les tests antigéniques rapides. Les pharmacies sont désormais habilitées à les effectuer.

Comment ça marche ?

Cette fois, pas besoin de rendez-vous. Il vous suffit de visiter votre pharmacie, après avoir vérifié qu’elle effectue bien ces tests. Ce n’est pas obligatoire, mais du côté de l’Association pharmaceutique belge, on a assuré à la RTBF que beaucoup de pharmacies en proposeront. Elles sont environ un millier pour l’instant.

Votre pharmacien.ne, qui aura été formé.e pour cela, vous testera : il s’agit d’un prélèvement nasal, comme pour le test PCR. La grosse différence est que cette méthode de testing permet d’obtenir des résultats beaucoup plus vite en un quart d’heure seulement. 
Ensuite, dans les heures qui suivent, le certificat, la preuve de négativité en soi, peut être téléchargé sur l’application CovidSave ou sur masanté.be.

Quelle différence avec le test PCR ?

Les tests antigéniques détectent uniquement la présence de protéines, les antigènes, liées au virus SarS-Cov2. C’est en quelque sorte un test de surface, dont le résultat apparait rapidement, mais qui n’est pas aussi approfondi que le test PCR. En effet, si le virus n’est qu’en petite quantité dans votre corps, vous pourriez être négatif à ce test.

Les échantillons du test PCR sont eux envoyés en laboratoire, où des traces de l’ARN du virus sont recherchées. Il permet donc de détecter des traces infimes du coronavirus dans l’organisme. Mais cela prend forcément plus de temps.

Il coûte aussi moins cher, entre 20 et 30 euros en pharmacie, contre 40-50 euros pour un PCR. Par contre, si deux tests PCR sont remboursés par l’État, ce n’est pas le cas des autres.

Aller à l’étranger avec un test antigénique

Il ne faut pas partir du principe que les résultats d’un test antigénique ne vous permettront pas d’embarquer pour un avion.

En effet, plusieurs pays vous ouvrent leurs portes avec un tel certificat datant de 48h maximum, une grande partie de l’Europe d’ailleurs. Donc si vous avez déjà effectué vos deux tests PCR remboursés, cela peut-être une solution économique.

La meilleure solution reste tout de même la vaccination : c’est gratuit et cela vous ouvre les portes de nombreux pays étrangers sans condition.
 

Plus d'actualité