Les critères requis pour déconfiner enfin atteints

La campagne de vaccination est suffisamment avancée pour que le plan intérieur du 9 juin puisse entrer en vigueur. La situation dans les hôpitaux est elle aussi très encourageante.

@BelgaImage

Le 11 mai, le comité de concertation (Codeco) avait prévenu: pour continuer à déconfiner en juin, il faudra une amélioration de la situation sanitaire. Cinémas, foires, camps d’été, intérieurs de l’horeca, événements… Tous ces secteurs ne pourront rouvrir qu’à deux conditions. D’une part, les Belges de plus de 65 ans et à comorbidités doivent être vaccinés à plus de 80% et d’autre part, les patients du Covid-19 doivent être moins de 500 en soins intensifs. Ce mercredi, la Belgique a fini par cocher la dernière de ces deux cases. Tous les signaux sont donc au vert pour que la suite se passe sans accroc.

L’heure est à l’optimisme

En milieu de journée, la Task Force vaccination a en effet annoncé la bonne nouvelle. 80,6% des 1,5 million de Belges à comorbidités ont reçu une première dose. Cette tâche devait surtout être réalisée en Flandre puisque 60% d’entre eux y résident (contre 30% en Wallonie, 8% à Bruxelles et 1% en communauté germanophone). Dans le détail, c’est au nord du pays que la vaccination des personnes à comorbidités est la plus avancée (84,9%). La Wallonie est un peu en retard sur ce plan (75,6%) mais pas au point de Bruxelles (66,8%). La Communauté germanophone est pile dans la moyenne (80,6%).

Il s’agissait du dernier critère à atteindre pour déconfiner. Les plus de 65 ans ont pour leur part surpassé de loin l’objectif de 80% puisqu’ils sont 91,6% à avoir reçu une première dose. Encore une fois, c’est la Flandre qui tire les chiffres vers le haut (96,2%), même si la Wallonie atteint elle aussi le seuil fixé (avec 85,4%). Bruxelles traîne quant à elle toujours en dernière position (77,2%).

A priori, il n’y a donc plus aucun souci à se faire sur le plan de la vaccination. Un seul grain de sable pourrait enrayer la machine: que les mutualités et les médecins généralistes signalent un nombre assez conséquent de nouvelles personnes avec comorbidités d’ici une semaine. Il faudrait alors réatteindre les 80% voulus par le gouvernement, mais c’est assez peu probable.

Quant à l’autre critère, à savoir les 500 patients aux soins intensifs, la Belgique a surpassé de loin cet objectif, atteint jeudi passé. Il y a actuellement 403 personnes hospitalisées dans ces services pour le Covid-19. De plus, la tendance est toujours à la baisse. Les hôpitaux espèrent aujourd’hui atteindre plus ou moins rapidement la barre des 300 patients, soit 15% du total des places disponibles, ce qui leur permettrait de retrouver une situation plus ou moins normale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité