France: le pass sanitaire adopté, précisé et balisé

Ce pass, nécessaire pour les touristes étrangers, restera en vigueur moins longtemps que prévu. Seuls quelques points restent à éclaircir.

@BelgaImage

Ce mardi soir, l’Assemblée nationale a fini par voter en faveur du pass sanitaire, 208 voix contre 85. Il aura quand même fallu deux votes avant qu’il ne soit validé, preuve de la sensibilité du sujet. Les députés centristes du Modem, pourtant membres de la majorité, ont forcé le gouvernement à faire des concessions, surtout sur le temps d’application de pass sanitaire. Il aura fallu poursuivre les débats jusqu’à 1h08 du matin pour atteindre un consensus. Maintenant qu’il est adopté, les Français, autant que les étrangers en passage dans le pays, savent ce qui leur sera demandé dans les mois qui arrivent.

Un pass pour tout l’été

À la base, le gouvernement français avait prévu que le pass sanitaire soit en vigueur jusqu’au 31 octobre. Finalement, ce sera moins: du 2 juin au 30 septembre. Il sera nécessaire pour les déplacement vers et depuis l’étranger. Autrement dit, les Belges qui passeront leurs vacances en France en auront besoin. Pour l’obtenir, il faudra être en possession d’un des documents suivants: un certificat de vaccination complète (soit les deux doses, sauf pour Johnson & Johnson où une suffit), une fiche de résultat d’un test PCR ou antigénique négatif au Covid-19 de moins de 48 heures, ou un certificat de rétablissement, c’est-à-dire un test PCR ou antigénique positif de plus de quinze jours et de moins de six mois. Il sera ensuite disponible sous format numérique (via une page internet à venir) ou papier (notamment dans les centres de vaccination).

Mais l’utilité du pass ne s’arrêtera pas au passage de la frontière. Il sera notamment exigé pour se rendre dans des événements rassemblant un nombre important de personnes. La loi adoptée hier soir ne précise pas de jauge mais le gouvernement français a établi un plafond de 1.000 personnes qui pourra être adapté en fonction des circonstances.

Ce sera par exemple le cas pour les spectateurs voulant se rendre aux matchs du tournoi de tennis de Roland Garros (qui se déroule du 30 mai au 13 juin). Parmi les autres applications possibles, on trouve l’entrée des stades, des concerts, des festivals, des parcs de loisirs, des foires, des salons, des expositions… Des discothèques ont également demandé à pouvoir rouvrir le 30 juin en utilisant ce système. Les autorités doivent encore rendre leur décision sur le sujet.

Un pass uniquement pour les loisirs, pas plus!

Il n’est par contre aucunement question de faire comme le Danemark, où le corona-pass est exigé pour les grandes surfaces et les restaurants. L’exécutif français a tenu à ce que ce document ne soit pas demandé pour les activités quotidiennes mais seulement pour des rassemblements importants à des fins de loisirs.

L’adoption du pass sanitaire ne changera également rien au programme de déconfinement déjà adopté en France. Le 19 mai, le couvre-feu sera allongé de 19h à 21h et les secteurs suivants seront rouverts: commerces non-essentiels, terrasses des restos et des cafés, cinémas, musées, théâtres, piscines (aux mineurs) et établissements sportifs. Le 9 juin, la France accueillera alors librement les touristes via ce pass sanitaire et le couvre-feu sera établi à 23h. Le télétravail sera assoupli, les restos et cafés pourront ouvrir en intérieur et les secteurs suivants ouvriront à leur tour: salons, foires, expositions, salles de sport, et piscines (pour tout le public). Le 30 juin, le couvre-feu sera supprimé, tout comme les jauges limitées dans les commerces, restos, cafés, établissements culturels et salles de sport.

Sur le même sujet
Plus d'actualité