Télé-travail, festivals, Horeca en intérieur : le programme chargé du Codeco

Un nouveau Comité de concertation a lieu ce mardi, avec de nombreux sujets sur la table. Horeca, culture, sport, bulle sociale… Le retour « à la normale » se dessine peu à peu.

Alexander De Croo. - BELGA

La levée du couvre-feu et la réouverture des terrasses ont déjà fait souffler un vent de liberté ce week-end. Et ce n’est peut-être pas terminé. Ce mardi, les représentants du gouvernement fédéral et les entités fédérées se pencheront sur la suite du déconfinement. « Un plan de retour à la vie normale » progressif pour cet été, comme évoqué par le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke vendredi dernier. Mais à quoi doit-on s’attendre, exactement ?

Des festivals pour cet été ?

Concrètement, la suite du plan « plein air » sera sur la table, avec l’éventuelle levée de l’interdiction des compétitions sportives pour amateurs ou encore l’élargissement du public pouvant assister à des activités culturelles extérieures.

Ce week-end, le Premier ministre Alexander De Croo a d’ailleurs ouvert la porte au retour de grands festivals, dans la seconde moitié de l’été, sous certaines conditions qui devraient être fixées ce mardi. L’une des options envisagées consiste à utiliser le coronapass pour autoriser l’accès à l’événement. Toute personne qui n’est pas encore totalement protégée par la vaccination devra se soumettre à un test rapide. Et l’entrée devrait être limitée aux visiteurs européens.

Tomorrowland

Le Premier ministre a eu des contacts à ce sujet ce week-end avec, entre autres, les organisateurs du festival Tomorrowland. – BELGA

Horeca, culture, bulle sociale…

Au menu également de ce Comité de concertation, le lancement du plan « intérieur ». Celui-ci comprend notamment la réouverture complète de l’horeca, l’élargissement de la bulle sociale, la reprise de la culture ou encore le retour au travail. Un gros Codeco donc.

« C’est le temps des assouplissements. Nos concitoyens ont fait beaucoup d’efforts, depuis plus d’un an. Les paramètres d’aujourd’hui et la vaccination le permettent. C’est un retour à nos libertés », a confirmé le ministre-président de la fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet, invité de Bel RTL ce lundi matin. Si tous les assouplissements ne seront pas décidés ce mardi, on peut tout de même s’attendre à ce que la stratégie globale de sortie d’ici le mois d’octobre soit exposée et communiquée à l’issue de la réunion.

Deux objectifs sanitaires

L’heure est à l’optimisme. Toutefois, ce plan de déconfinement se concrétisera seulement si les chiffres de l’épidémie de Covid-19 le permettent. C’est le refrain habituel, mais on connaît déjà les conditions. Deux grands objectifs sanitaires sont effectivement à atteindre : un taux de vaccination de 80% des plus de 65 ans et des personnes à risques, mais également moins de 500 patients en soins intensifs.

Pour le premier, il reste encore à vacciner près de 45% des personnes souffrant de comorbidités pour atteindre le seuil souhaité. En ce qui concerne les plus de 65 ans, l’objectif est déjà dépassé.

Pour le second, à savoir la pression sur les hôpitaux, 700 lits sont pour le moment occupés aux soins intensifs, selon les chiffres publiés par Sciensano ce lundi. Contre un millier lors du dernier Codeco. C’est bon signe. Si les chiffres continuent à suivre la même courbe, le cap des 500 devrait être atteint dans la première quinzaine de juin. Ce qui éloigne toutefois la réouverture complète de l’horeca, initialement espérée pour le 1er juin.

Plus d'actualité