Culture, horeca… Ce qui est sur la table du Codeco

Un nouveau comité de concertation a lieu cette après-midi à 15 heures. La culture espère être au menu, mais rien n'est moins sûr...

Belga

Le Premier De Croo l’a fait savoir hier : « Ne vous attendez pas à plus d’assouplissements. Nous allons opérationnaliser les décisions que nous avons déjà prises ». Un nouveau coup pour les secteurs de la culture et de l’horeca qui sont tous deux sur le pied de guerre. A quoi doit-on s’attendre, exactement ?

Culture

Un plan de déconfinement de la culture a été proposé par l’Event Confederation (qui représente les principaux organisateurs d’événements culturels et sportifs). Un plan qui a été approuvé par les entités fédérées, mais qui ne sera pas pris en compte par le Fédéral. Pour De Croo & co, la grande réouverture de la culture, ce ne sera pas avant mi-juin, soit quand toute la population à risque sera vaccinée à 70 % au moins.  

D’ici là, quelques micro-events avec 50 personnes en extérieur (le plan de déconfinement en propose 200) pourront tout de même avoir lieu. Reste à savoir comment. C’est ce que cherchera à expliquer le Codeco. Qui a toutefois déjà rappelé qu’il n’avait « jamais parlé de grand plan pour la culture ce vendredi ».

En attendant, le secteur planifie de se déconfiner de lui-même. Ce 1er mai, plus de 80 lieux ouvriront leurs portes quoi qu’il advienne, histoire de protester contre les « oublis » à répétition les concernant. Ambiance…

Horeca

Le ministre de la Santé l’a de nouveau répété toute cette semaine : la réouverture des terrasses, c’est le 8 mai, pas le 1er. Là aussi, le secteur est sur le nerf et des frondes auront lieu le 1er mai.

De son côté, le Codeco planchera sur les modalités de réouverture des terrasses (le 8 mai, donc…) : le nombre de tables, de clients autorisés, les mesures à adopter, l’heure de fermeture, etc. C’est ce qui occupera nos autorités cette après-midi. Et pour tout le reste, on verra plus tard…

Sur le même sujet
Plus d'actualité