« Tous les chiffres continuent d’augmenter »

La Belgique fait face à une troisième vague. « C'est le moment difficile de cette pandémie », a expliqué Yves Van Laethem.

Belga

Entre le 16 et le 22 mars, 4.331 contaminations en moyenne par jour ont été dépistées en Belgique, selon Sciensano. C’est une augmentation de 32% par rapport à la semaine précédente. 2.500 personnes sont hospitalisées, dont près de 651 en soins intensifs, ce qui équivaut à une moyenne de 227 admissions quotidiennes à l’hôpital. A ce train, nous risquons d’atteindre le cap des 300 admissions par jour la semaine prochaine.

« Tous les chiffres continuent à augmenter, atteignant un niveau que nous n’avions plus connu depuis la deuxième vague, constate le porte-parole Yves Van Laethem. C’est un moment difficile de cette pandémie, avec de nouvelles mesures pour éviter une troisième vague, alors qu’on en a tous assez. Le printemps est en vue et la vaccination monte en puissance mais les acteurs des soins de santé comptent sur notre aide pour faire la différence. L’objectif est que des soins de santé restent accessibles pour tous ».

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 1,15. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. En clair, on est en plein dans la troisième vague, et celle-ci risque d’être la plus grave de toutes.

 

DZ avec Belga

Plus d'actualité