Thaïlande: bientôt plus de quarantaine à Phuket pour les touristes vaccinés

La Thaïlande a dévoilé vendredi un projet-pilote qui doit permettre aux touristes vaccinés contre le Covid-19 de séjourner à Phuket, l'une des principales destinations touristiques du royaume, sans effectuer de quarantaine, une mesure visant à revitaliser le secteur touristique, très affecté par la pandémie.

Thaïlande @AFP

Les conditions d’entrée draconiennes mises en place dès le début de la pandémie de coronavirus l’an dernier ont fait plonger le nombre d’étrangers se rendant en Thaïlande et porté un coup au tourisme, poumon économique du pays asiatique.

Pour tenter de relancer la machine, le patron du secteur touristique thaïlandais Yuthasak Supasorn a annoncé vendredi que les touristes vaccinés qui se rendront à Phuket n’auront plus à effectuer de quarantaine dans un hôtel, comme c’est le cas aujourd’hui.

Ce « test grandeur nature » doit débuter dès le mois de juillet, a-t-il ajouté.

Les étrangers désireux de se rendre à Phuket, connue pour ses plages et ses eaux cristallines, devront avoir reçu deux doses de vaccin anti-Covid-19, être munis d’un test négatif et ils devront télécharger une application de suivi sur leur portable.

En outre, M. Yuthasak a confirmé que six autres villes thaïlandaises très dépendantes du tourisme, dont Ko Samui et Pattaya, réduiront dès le mois d’avril le temps de quarantaine obligatoire de deux à une semaine pour les touristes vaccinés.

Ils pourront également se déplacer dans un périmètre défini autour de l’hôtel où ils effectuent leur quarantaine, ce qui leur est interdit pour le moment.

Ces projets doivent encore être approuvés par le gouvernement.

L’année dernière, la Thaïlande tablait sur la venue de 40 millions de touristes, mais seuls 6,7 millions s’y sont rendus, selon le ministère du Tourisme et des Sports.

Les mesures très strictes prises par le royaume ont largement permis d’endiguer la progression du virus. La Thaïlande, pays de 70 millions d’habitants, a recensé environ 28.500 cas jusqu’à maintenant.

Plus d'actualité