Des contrôles renforcés pour faire respecter les mesures sanitaires

Le comité de concertation n'a pas décidé d'un durcissement du confinement, mais entend éviter une troisième vague en renforçant l'encadrement des mesures déjà prises.

Belga

On le sait, la tendance n’est pas bonne. Après une baisse des chiffres début novembre, puis une stabilisation, la moyenne des cas positifs a progressé de 9% entre le 7 et le 13 décembre par rapport à la période de sept jours précédente, pour atteindre 2.368 nouvelles contaminations par jour, selon les données publiées jeudi matin par Sciensano. C’est dix fois moins que fin octobre et le taux de reproduction du virus est toujours inférieur à 1 (à 0,991), mais pour autant, la tendance est à la prudence.

 

Eviter une troisième vague

 

Le mot d’ordre du comité de concertation est d’éviter à tout prix une troisième vague alors que s’approchent les fêtes de fin d’année. Pas question de relâcher la pression, donc. Les mesures sanitaires ne seront pas assouplies (pas de réouverture des cinémas ni des coiffeurs), mais elles ne seront pas non plus vraiment durcies (les commerces non-essentiels restent ouverts), sauf sur certains points (le télétravail, les frontières). L’idée est avant tout de s’assurer que les mesures déjà prises soient bien respectées.

 

Pour ce faire, les contrôles seront renforcés. Sont notamment visés le télétravail qui, selon les autorités, n’est pas assez respecté ; les frontières pour éviter l’afflux de Hollandais ou d’Allemands dans les commerces non-essentiels (qui sont fermés chez nos voisins) et les fêtes clandestines autant que familiales. En clair, il y aura beaucoup plus de contrôles sur les routes et les amendes seront plus lourdes.

 

Concrètement

 

Les contrôles de police seront renforcés.

La police chez vous à Noël ? Non, elle ne s’invitera dans les foyers que si elle remarque que la bulle sociale n’est pas respectée et qu’il y a des troubles. « Mais l’objectif n’est pas d’aller frapper à toutes les portes », a expliqué le porte-parole de la police fédérale sur la RTBF. « L’objectif, c’est de travailler ensemble pour ne pas donner de PV ».

Le télétravail… Les contrôles seront plus stricts au sein des entreprises pour s’assurer que le télétravail est bien respecté. Des amendes sévères seront appliquées aux entreprises qui ne respecteraient pas cette obligation.

Le shopping… Terminé de flâner dans les magasins. Il y aura un renforcement des contrôles et des mesures dans les commerces lorsque c’est nécessaire. Pour les courses, une seule personne et 30 minutes maximum dans le magasin.

Va-t-on de nouveau fermer les frontières ? Non. Mais les contrôles aux frontières seront renforcés. Les voyages à l’étranger sont fortement déconseillés. Pour les non-résidents qui veulent venir en Belgique, un test Covid négatif préalable sera obligatoire.

Que faire en rentrant de vacances ? Les personnes qui sont parties plus de 48 heures devront se mettre en quarantaine pendant 7 jours si vous revenez de zone rouge. Nouveauté, cette quarantaine sera surveillée.

Quid des vacances d’hiver au ski ? Elles sont fortement déconseillées et skier ne sera pas autorisé sur le territoire belge. Les règles pour voyager seront plus strictes.

Concernant les fêtes clandestines… L’amende pour les organisateurs sera plus douloureuse et le matériel pourra être confisqué.

Les métiers de contacts non-médicaux (coiffeurs, tatoueurs…) ne reprendront pas avant janvier.

Concernant le secteur culturel… Le gouvernement continuera à soutenir le secteur.

Si la situation empire… Des mesures plus dures seront prises en janvier. Par exemple, la fermeture des écoles.

Mais le Premier ministre a voulu rassurer: « Les vaccins seront là avant la fin de l’année. » Néanmoins, « 2021 sera une année de transition » et la situation ne devrait pas revenir à la normale « avant la fin de l’été »

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité