Zen, soyons zen…

Promis, après l’interview de Tonton Vangheluwe, Mgr Léonard allait réagir grave! Après Pâques. Quoi, dix jours après sa diffusion? Oui, parce que ç’aurait été dommage de gâcher la joyeuse ambiance de la semaine sainte avec des saletés.

31137

Et donc voilà, promesse tenue: Léo a parlé après la grand-messe de Pâques. Pour nous dire d’abord qu’il n’est pas du tout resté inactif. Loin de là! Par exemple, il a invité les prêtres à "faire pénitence pour leurs collègues déviants". Waouh! Et ce n’est pas tout: il a "prié pour les victimes", dis donc. Oui mais, et pour les propos de Roger Delaglue? Ils étaient "choquants"! Son ton de "vacancier détendu" était "insupportable".

OK Léo, mais ça, on l’avait ressenti nous-mêmes. Même qu’on a gerbé sur le tapis du salon en voyant le Mononcle causer tripotages un peu jouettes avec ses neveux. La question qu’on te demande, Léo, c’est surtout rapport à la sanction suite à son comportement. Y a quoi de prévu? Là, Monseigneur Léonard est un peu étonné. Parce que question des sanctions, c’est déjà fait: "Vous savez, la démission est une sanction très grave, pour un évêque!" En plus, son ex-collègue a été dégagé en deux jours.

Vous imaginez? Le pauvre chou "n’a pas pu faire ses adieux" à ses ouailles. Violent. Donc, c’est tout? Roger la Tripote va se la couler pépère dans les châteaux de la Loire et c’est bon comme ça? La suite, c’est quoi? Là, Léo ne sait pas encore trop bien. Pour une bonne raison toute bête: "Je n’ai pas regardé l’ensemble de l’interview. J’avais d’autres occupations."

C’est vrai que pour juger correctement, il faut être bien informé. Et que dix jours pour visionner une interview qui choque toute la Belgique, c’était un peu shorty. Surtout que Speedy Léo a eu deux fois piscine, qu’il a dû repiquer les poireaux dans son potager et qu’il a aussi organisé la grande chasse aux œufs des séminaristes. On ne peut pas tout faire. Mais Monseigneur regardera certainement l’entretien en entier.

Un jour. Bientôt. Peut-être après l’Ascension. Ou après la Pentecôte. S’il a fini d’arracher les mauvaises herbes dans les bégonias et de passer les poussières à Sainte-Gudule. Mais là, on sent déjà que la réaction sera féroce. Mononcle Roger sera-t-il réduit à l’état laïque? Peut-être bien que oui. Ou que non. Faudra voir à voir avec le Saint-Siège. Pour l’instant, son porte-parole a signalé que le Vatican "réunit les éléments". Comme depuis un an. Donc ça va, on a le temps. Restons zen.

C’est pour ça, aussi, que Monseigneur Léo n’a toujours pas réagi au rapport de la Commission "abus sexuels" de la Chambre, un mois après sa sortie. Surtout que, hein, on s’attaque toujours aux prêtres qui font touche-kiki! Alors que Léo insiste: les faits de pédophilie imputables aux hommes d’Eglise "ne représentent que 1 % du total des plaintes". On s’acharne, quoi. D’ailleurs, la Belgique compte 3.660 prêtres pour 8.340.000 adultes non-prêtres. Ce qui nous fait donc, en moyenne, une plainte pour 84.240 laïcs majeurs et une plainte pour 36 curés. Un taux d’abus sexuels 2.340 fois plus important chez les hommes d’Eglise. Cool, Léo. Pas de quoi s’affoler.
vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité