William et Kate annulent

Normalement, j’étais invité au mariage, vendredi. C’est parce que, avec William et Kate, on est potes. Ça date de quand Kate venait faire baby-sitter des Louloutes et apprendre le français. Et donc, à force, on est devenus camarades.

29869

D’ailleurs, dimanche, Kate et William étaient à la maison. Après avoir taqué quelques Orval, on a évidemment causé mariage. "Philippe et Mathilde sont invités?", m’enquis-je auprès de William. "Ben, obligé! Tu sais comment ça va, chez nous autres les monarcheux: t’es obligé de te farcir l’internationale à couronne en queue-de-pie et en chapi-chapeau de carnaval. Et tu sais qui Mamie Zabeth a absolument voulu inviter comme people? Les Beckham! C’est d’un goût…"

Toi, mon petit Will, me dis-je en mon moi-même, tu me fais du boudin. Y a un stûût, Katie? "Ben disons que darling et moi, on se demande si tout ça n’est pas un peu too much. Ce truc va coûter plus de 100 millions d’euros! Regarde mes parents: ils ont mis 110.000 euros dans la cagnotte des noces. Mais vu que la réception à Buckingham va taper dans les 12 millions, ça paiera même pas les zakouskis! Rien que les décorations florales à la cathédrale de Westminster, c’est 500.000 euros! Ma robe? Bing, 34.000! L’hôtel pour la nuit de noces, pouf, 23.000! En plus, ça fait huit ans qu’on fait crac-crac. Donc, la lune de miel, on connaît un peu… T’imagines? Rien que pour la sécurité sur le parcours, les contribuables vont douiller 50 millions!"

Oui mais, que j’objecte, Sa Joyeuse Majesté ta grand-maman a craché 60 millions de son compte-épargne perso, pas vrai Willie? "Et tu crois qu’elle vient d’où, la fortune royale? Du ciel? T’imagines même pas les montagnes de thunes qu’on palpe grâce à des privilèges moyenâgeux, nous les Windsor. La dotation de Tante Fabi, à côté, c’est un ticket-repas. Donc, tu vois, Katie et moi on trouve tout ça un peu indécent. Surtout que la crise est bien pire chez nous que chez vous pour les gens. On n’a pas une Sécu comme chez vous. Des paquets de Britanniques ne peuvent même pas se payer le docteur! Et donc moi, après un mariage à 100 millions de patates, je vais aller leur serrer la louche en leur disant: courage, ça ira mieux demain…"

Je tire une dernière cartouche: m’enfin, Will, votre mariage est aussi une joyeuse commémoration nationale qui va resserrer les liens entre les Britanniques! "Ouais, un peu comme le mariage de Philou et Mathilde a vachement resserré les liens entre les Belges. T’as vu où vous en êtes? Bon, Vince, tu veux bien nous rendre service? Via le Moustique, tu annonces au monde qu’on annule. Pas le mariage, mais tout le tralala autour. En fait, on avait déjà décidé ça dans l’Eurostar pour venir ici: finalement, on se marie dans l’intimité, juste nous deux. Katie va acheter une petite robe à 19,99 € chez H&M, on commandera un thaï et une tarte au riz comme gâteau de mariage. T’es d’accord, oui? Bon, c’est pas tout ça, mais faut qu’on file à Londres annoncer la bonne nouvelle à Mamie Zabeth. Elle va faire la gueule. Mais, comme tu dis toujours, hein chou, ça va pas la changer beaucoup."
v.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité