Vincent Peiffer nous parle d’amour et de vie privée sur fond d’Elysée.

La vie privée d’un président fait-elle partie de sa vie publique? Sa relation amoureuse a-t-elle un impact sur son travail? Et le coup de foudre dans tout ça? Avec sa langue bien pendue, Vincent Peiffer remet les pendules à l'heure tous les mercredis sur BEL RTL à 7H20.

1018056

Depuis vendredi dernier, je dois dire que je ne comprends pas bien tous ces palabres autour de la relation entre François Hollande et Julie Gayet. Les mêmes questions sont rabâchées qu’à l’époque de Sarkozy et de Cecilia, puis de Carla. Et on connaît les réponses…

Première grande question : la vie privée d’un président fait-elle partie de sa vie publique? Ben oui, évidemment ! En partie, en tout cas ! Ne fût-ce que parce qu’avec un chef d’Etat, il y a une première  dame ou un premier homme. Obama a une épouse. Angela Merkel a un mari. On le sait, ça se voit. Parfois, il n’y en a pas. C’est le cas chez nous avec Elio Di Rupo : il est homo et n’affiche pas de compagnon attitré, on le sait ! Et les Belges s’en fichent. La vie privée d’un chef d’Etat ou de gouvernement est toujours partiellement mêlée à sa vie publique. Et quand cette vie privée change, eh bien ça change aussi sa vie publique. Quel est le problème ? 

Deuxième question : est-ce que cette relation amoureuse a un impact sur son travail ? Ben oui ! Comme sa relation avec Valérie Trierweiler avait un impact sur son travail. Une relation amoureuse, ça influence la vie. Si ça se trouve, depuis qu’il a rencontré Julie Gayet, François Hollande est de bonne humeur au travail. Peut-être qu’il sifflote à l’Elysée. Et peut-être qu’avant cela, sa relation finissante avait un impact négatif sur sa vie, donc sur son job. Le désamour, c’est toujours difficile… Oui mais!, ai-je lu sur les réseaux sociaux, il travaille certainement moins ! Au lieu de conter fleurette, il ferait mieux de bosser pour faire baisser le chômage ! Ah bon ? Ces gens qui savent tout, sur les réseaux sociaux, ils sont allés vérifier ? Ils ont chronométré son temps de travail ? Le président Hollande a zappé  en conseil des ministres pour aller faire du shopping avec Julie ? Moi, je ne sais pas. Mais je vais vous dire : ça m’étonnerait !

La troisième question n’en est pas une. C’est plutôt une espèce de sidération. Certains ressortent la fameuse tirade du « Moi, président » effectuée par François Hollande lors du débat face à Nicolas Sarkozy. Et spécialement une phrase: "Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire." Si certains ressortent cette phrase-là dans la presse et, bien sûr, sur les réseaux sociaux, c’est donc que son comportement n’est pas jugé exemplaire. Ah bon ? Avoir une relation amoureuse, c’est mal ? Non, mais il n’a pas été correct avec Valérie Trierweiler ! Qui connaît l’état de leur relation conjugale ? Qui sait si le couple en est encore un ? Moi, je ne sais pas. Ce que je sais, en revanche, c’est que dans notre société moderne, il est permis de se marier, ou pas. Il est aussi permis de se séparer ou de divorcer. Il est permis de refaire sa vie conjugale, et de croire que cette fois c’est avec la bonne personne. Il est même permis de se tromper et d’avoir un nouveau coup de foudre. Tout le monde a le droit de vivre ça sans être jugé. Même un chef d’Etat.

Parlons d'amour – La langue bien pendue

Sur le même sujet
Plus d'actualité