Sixième sens

Respect. Ils sont forts, les journalistes des JT français. On sent le journalisme de haut vol, les reportages d’instinct. Nous, les petits journalistes belges, on n’est jamais foutu de sentir quand un imam frappadingue ou un jihadiste secoué va être arrêté.

342473

La police fait ça en cachette, et on l’apprend après, via un communiqué. Et donc chez nous, on n’a jamais d’images pour montrer comment la maréchaussée fait bien son travail. En France, si. Tout le temps, ces derniers temps.

Leurs équipes télé ont le chic pour humer une descente de robocops qui vont expulser un islamiste marteau, quelque part dans l’Hexagone. Et là, je redis respect. Prenons par exemple l’imam Trucmuche, un tordu salafiste violent (contrairement aux 2.000 autres imams respectables de France), que la police s’apprête à choper au numéro 27 de la rue Choucroute à Strasbourg. Ou alors prenons un taré jihadiste qui traîne parfois du côté de la place Bouillabaisse à Marseille, pour recruter de futurs jeunes terroristes. Comment savoir?

La France est grande: 675.000 km2 (22 fois la Belgique). Qui plus est, il se fait qu’une journée comporte 24 heures, donc 1.440 minutes, ce qui nous fait 86.400 secondes. Statistiquement, combien une équipe de TF1 ou de France 3 a-t-elle de chances de se trouver là, rue Choucroute ou place Bouillabaisse, pile à l’endroit et poil à la seconde où les policiers entrent en action?

Autant de chances que j’ai d’être invité à un barbecue chez le prince Laurent: aucune chance de chez rien du tout. Pourtant, mes confrères français ont à chaque fois ce sixième sens! Ce flair exceptionnel! En moins d’une semaine, une vingtaine d’islamistes radicaux ont été arrêtés en plein devant leurs caméras déjà allumées!

Alors oui, je vois déjà les anti-Nicolas faire étalage de leur scepticisme exaspérant: "Dis, le Peiff’, faut te faire un dessin? Ça ne te chipote pas de voir ces belles arrestations en quasi direct à la télé trois semaines après le plantage de l’affaire Merah et une vingtaine de jours avant le premier tour des présidentielles? Ça ne te gratte pas un peu le cortex que la police française découvre une vingtaine d’islamistes tout subitement devenus dangereux? Avant, non, ils étaient islamistes cool. Et là, on ne sait pas ce qu’ils ont bouffé, mais ils ont viré jidadistes radicaux en une semaine. Avant, peut-être même que les services de renseignement ne les connaissaient pas. Mais comme ils ont fait des heures sup, les RG en ont découvert tout plein, de terroristes! Et un petit coup de fil du ministre de l’Intérieur aux rédactions pour prévenir du joli spectacle policier qui s’annonce, ça te semble inimaginable? Que le président-candidat Sarkozy veuille absolument montrer à la télé comment il s’occupe si bien de la sécurité de ses concitoyens en expulsant ces fous furieux, ça ne t’effleure pas?" Et voilà!

Un homme effectue son travail de président avec conscience, la police fait son job de manière admirable, mes confrères français montrent toute l’étendue de leur talent, et les critiqueurs cherchent des poux dans la petite bête! Vous savez quoi?

Le 21 avril, veille du premier tour, quand TF1 retransmettra en direct l’arrestation de DSK pris en flagrant délit d’agression sexuelle sur une mouche tsé-tsé, il y en a encore qui trouveront ça suspect.

vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité