Simon Fosty: Par contre, j’adorais les rollmops

A 24 ans, il est le vainqueur de la première saison de Comme un chef. Trop excellent!

19875

A 24 ans, il est le vainqueur de la première saison de Comme un chef. Trop excellent!

Avouez, vous saviez que c’était vous qui alliez gagner cette première saison…
Simon Fosty. – Oh non!

Moi, je le savais.
C’est vrai? Beaucoup de gens m’ont dit ça: à la première émission, à la première épreuve, on savait. Alors que bon, tout pouvait arriver.

Mais tout de suite, vous avez vu que vous feriez la compétition les doigts dans le nez.
Je savais que j’allais me retrouver parmi les meilleurs. On le sent, on le comprend.

Ça vous a pris à quel âge?
La cuisine? Assez tard. J’ai eu un parcours scolaire un peu spécial, j’ai arrêté mes études…

Vous avez fait des conneries!
Hé oui. M’enfin, on n’est pas obligé de tout écrire.

Vous avez traîné dans les rues?
Non, j’ai travaillé dans le monde de la nuit, et donc, voilà…

C’est quand, le déclic avec la cuisine?
A 21 ans, quand je suis obligé de retourner vivre chez ma mère qui me ramasse à la petite cuillère.

A ce point?
Oui, quand même. Et là, on retombe sur ses pattes, on se dit que c’est l’occasion de reprendre des études. J’essaie de passer le jury central, mais ça m’énerve. Il n’y a rien moyen de faire par mail, il faut tout écrire à la main… Je l’ai fait deux fois, et j’ai dit merci. J’ai été visiter l’école hôtelière de Namur – c’était en plein dans l’année, le 5 décembre – et le gars m’a dit: « Vous commencez lundi ». Quinze jours plus tard, c’était les examens. Je les ai passés, il y avait treize matières, j’en ai raté une. Là, on m’a dit: « T’iras loin, t’es un bon ».

La cuisine vous a sauvé!
Oui.

Avez-vous envie d’être un modèle pour la jeunesse?
Non, loin de là.

Allez-vous au McDo ou au Quick?
Oui, souvent. Il faut parfois se nourrir vite fait, je suis quand même un jeune…

Vous êtes d’accord, le Giant et le Big Mac sont deux des plus belles inventions du XXe siècle…
C’est sûr.

Petit, qu’est-ce que vous n’aimiez pas manger?
Les cornichons. Par contre, j’adorais les rollmops.

Toutes les filles veulent vous épouser, non?
Heu, oui, c’est vrai que… Il y en a quelques-unes, oui. Elles s’intéressent, elles viennent discuter, c’est assez drôle, mais bon, ça ne fait pas beaucoup rire ma copine.

Votre copine ne vous reproche pas de cuisiner trop calorique?
Elle cuisine aussi calorique que moi, alors… On s’est rencontrés à l’école.

Avez-vous vu Ratatouille?
Oui, j’ai adoré.

Quel est votre dessin animé Disney préféré?
On n’avait pas la télé.

Qu’est-ce qu’ils font, vos parents?
Ma mère est psy, mon père, prof.

Je vois! En devenant une vedette de la télé, vous répondez à votre mère qui vous a privé de télé quand vous étiez petit, non?
Je ne sais pas (rire). Je ne l’ai pas vraiment choisi non plus…

Sur le même sujet
Plus d'actualité