Que du beau monde: pas d’inquiétude

"Je conteste les faits mis à ma charge de la manière la plus forte." Vous voyez qu’il est clean, Didier Bellens! Sûrement que le juge d’instruction qui a inculpé le patron de Belgacom pour corruption passive a été un peu trop zélé.

54007

Mais allez, Did, on va jouer à comme si ça tournait vinaigre. Après tout, tu les alignes un peu serrés, les trucs qui font mauvais genre pour un patron d’entreprise (en partie) publique. Déjà, en 2008, tu avais frôlé le C4 à force de taper lourd dans la caisse salariale. Heureusement, tu avais diminué (un peu) ta rémunération fixe en augmentant (beaucoup) ta rémunération "variable" (total: 2,2 millions en 2010). Et puis il y a eu tes chipotages boursiers. Comme lors de cette OPA lancée par Belgacom (donc par toi) sur Telindus, tu te souviens? Juste avant l’OPA, tu faisais justement un petit placement perso en achetant tout plein d’actions Telindus. Il y a quelques mois, tu revendais aussi un méga-paquet de tes actions Belgacom juste avant que Belgacom TV perde le contrat foot au profit de son concurrent, Voo/Telenet. Le hasard, quand même! Et alors, dis donc, j’ai appris qu’à la tête de Belgacom, tu mettais une sacrée ambiance en virant régulièrement des charrettes de collaborateurs parce que tu serais un peu genre autoritaire. Et maintenant, voilà cette malheureuse inculpation…

Donc, imagine que, contre toute attente, tu sois démissionné et obligé de prendre ta préretraite à 56 ans. Souci: tu devras attendre pour toucher les épargnes-pensions que Belgacom verse pour toi (184.000 € par an, quand même). D’ici là, comment faire? Comme tu n’as pas le temps de faire tes comptes ménage, je l’ai fait pour toi. A la grosse louche. Ma conclusion? Pas d’inquiétude! Question pépettes, tu pourras voir venir. Je n’ai pas chipoté à comptabiliser tes rémunérations d’avant-Belgacom, quand tu étais ultra-top manager chez Albert Frère ou à la tête de RTL Group. Disons que c’est ton argent de poche. Je n’ai compté que ce que tu as engrangé chez Belgacom. Comment dis-tu? Au début, c’était moins de 2,2 millions par an? OK: disons 2 millions de moyenne depuis 2003. C’est cool, tu ne trouves pas, 18 millions en neuf ans chez Belgacom? Je sais, il faut vivre: y a les Colruyt, les frais scolaires des gamins, les shoppings de madame, la maison 18 façades, l’un ou l’autre appart au Zoute ou à Courchevel… La vie quotidienne, quoi. Donc, disons que t’as pété une petite moitié et qu’il te reste 10 briques. Plus les 3 millions d’indemnité de rupture chez Belgacom: 13 millions de patates sur ton compte-épargne. Placés prudemment à 4 %, ça te fait 520.000 € d’intérêts par an. Donc une espèce de salaire mensuel de 43.000 €. Ou, si tu préfères, un petit 1.500 € par jour (comme un vendeur en téléboutique Belgacom, mais lui c’est par mois). Et tout ça en gardant ton bas de laine de 13 millions de patates en cas de coup dur. Tu sais quoi, Did? Viens boire un Orval à la maison. Je t’expliquerai ce qu’un préretraité peut faire avec 43.000 € par mois. J’ai tout plein d’idées. Ah oui: je facture ma consultance à 1.000 € de l’heure TVAC. Une misère.
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité