Private Joke

Alain Destexhe aime bien rire. Or le week-end dernier, une bande d’encagoulés saccageait la station de prémétro Horta, à Bruxelles.

219587

Alors pour rigoler, le député régional bruxellois du MR poste une galéjade sur le mur Facebook de sa copine Marion Lemesre, autre élue libérale bruxelloise: "Marion, tes amis norvégiens ont encore frappé". C’est comique.

Oui, parce qu’il faut que je vous dise: "Norvégien" ou "Suédois", ça veut dire "Arabe" chez les gens d’extrême droite. Ils aimeraient bien dire "Nord-Af" ou "Basané" ou "Moutouf". Mais ça se verrait trop qu’ils suintent le racisme crétin. Alors ils font des figures de style futées. Du camouflage ironique. Très marrant aussi: pour un Magrébin, on peut aussi dire "le genre grand blond aux yeux bleus, si tu vois ce que je veux dire" (avec le gros clin d’œil complice qui va avec). Bon là, le petit tracas, c’est qu’on ne sait pas du tout qui sont ces saccageurs de la station Horta.

Sous les cagoules, si ça se trouve, il y avait peut-être du blanc-bleu belge pur bœuf. Voire du jeune bourgeois glandeur qui se la joue bad boy. Mais Alain, lui, il sait. Il suppose. Il a un sixième sens, pour ça. Une petite alarme intérieure qui le réveille en sursaut. Oui, parce qu’il faut aussi que je vous dise: Destexhe est une sorte de député dormant. Au Parlement bruxellois ou communautaire, il est à peine plus actif que son morceau de banquette (souvent inoccupé). Mais parfois, Alain se réveille tout soudainement.

Généralement, c’est quand il hume le bon vieux parfum de l’insécurité, et que donc il y a fatalement du Norvégien là-dessous. Là, Alain nous sort un communiqué plein de bon sens et de "mesures fortes". Ce qu’il aime bien, c’est quand il peut y placer un couplet sur le péril islamiste. Brrr… Et puis Alain se rendort.

Attention! Tout ça ne signifie pas qu’Alain Destexhe soit un raciste d’extrême droite. Ah ben non, puisqu’il est au MR! En plus, avant de faire politique, il était à "Médecins Sans Frontières". Vous voyez bien! Monsieur le Docteur a juste fait une "private joke", comme il dit. Et en privé, un élu du peuple a quand même bien le droit de propager ce petit racisme ordinaire qui plaît tant, du moment qu’il ne le fait pas en public! Bon là, pas de chance, Alain a été distrait: il a oublié que Facebook est assez peu privé.

C’est même ce qu’il y a de plus public au monde. Et voilà, pour une stupide maladresse technique, on lui cherche la petite bête dans les poux! Y compris dans son parti, où le président Charles 1er s’est fâché tout bleu.Du coup, c’est normal, le pauvre Destexhe se sent stigmatisé comme un vulgaire Norvégien. Même que d’ailleurs, les médias ont fait une "interprétation totalement erronée" de sa boutade.

Ah oui, parce qu’il faut encore que je vous dise: les gens d’extrême droite sont souvent victimes de complots organisés par les médias. Cela dit, Alain, tu ne dois pas te faire trop de soucis. Sur le coup, le MR te fait ses gros yeux. Mais ça passera, tu verras. Et quand il s’agira de constituer les listes pour les élections régionales de 2013, ils te feront une petite place. C’est toujours utile, un homme qui connaît la recette de l’omelette norvégienne. Des fois que ça ferait des voix.

vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité