Merci Danny, merci Danny, merciiii!

Vous allez voir que mon pote Didjé va nous arranger ça. En plus, notre nouveau machin-choseur royal a un allié de poids: Danny Pieters!

20013

Vous allez voir que mon pote Didjé va nous arranger ça. En plus, notre nouveau machin-choseur royal a un allié de poids: Danny Pieters!

Danny, c’est un des Frères Taloche qui avait fait truc-brolleur royal avec André Flahaut, en septembre. Et Danny, il est sénateur N-VA. Il est même président du Sénat! « La Chambre des Sages », comme on dit. Même que Philippe, Astrid et Laurent sont sénateurs (je sais, ça fait toujours rire).

Or donc, dimanche dans un débat à la télé, Danny le Sage de la N-VA a dit un truc qui va sûrement aider Didjé à déboucher les binoches belgo-belges: « Il faudrait quand même avoir un peu de respect pour la démocratie, dans ce pays! » Ça, Danny, c’est bien vrai! Evidemment, toi, quand tu dis « pays », tu penses « Flandre ». Et donc tu ne piges pas pourquoi on ne respecte pas la volonté démocratique de 80 % de tes compatriotes qui veulent tout séparer: Sécu, chômage, allocations, justice, tout. Avec un Etat fédéral qui fait guirlande, sauf pour les pensions. Vu qu’elles coûteront très cher à la Flandre dans quelques années, les pensions doivent rester fédérales. Logique.

 Mais j’ai une question, cher Danny. Comme tu es docteur en droit, est-ce que tu sais que quand on joue à démocratie, on est obligé de jouer avec tout le monde? Les Flamands, bien sûr, mais pas que. En Belgique (excuse-moi pour ce gros mot), il y a aussi quelques millions de sauvages qu’on nomme « francophones » et qui peuvent jouer avec à démocratie.

Même qu’à la Chambre, ils ont 62 élus sur 150, dis donc! Et tu sais quoi, Danny? Aucun de ces 62 élus francos de mes deux ne veut scinder la Sécurité sociale, par exemple! Même que parmi les 88 députés néerlandophones, 18 salopards d’empaffés de traîtres SP.A et Groen sont contre, eux aussi! Vu que ton catalogue de diplômes est six fois plus épais que ma liste de courses à Colruyt, je présume que tu sais un peu compter. Donc on récapitule: 88 moins 18, tu as donc 70 députés (flamands) sur 150 qui veulent scinder la Sécu.

Ce qui fait 46,66 %. Voilà: si tu veux « avoir un peu de respect pour la démocratie », ça signifie que tu l’as dans le pet. Pour éviter toute perte de temps inutile à mon Didjé, tu seras gentil de bien vouloir le répéter à tes poteaux de la N-VA, à ta succursale du CD&V, à la bleusaille du VLD et aux fachos du Belang. Et alors, tant que t’y es à vouloir jouer démocratie, il y a un truc qui serait pas mal: demander leur avis à des êtres bizarres qu’on appelle « citoyens ». Je te jure sur mes Louloutes qu’en faisant ça, tu règles définitivement BHV.

Je t’explique: tout autour de Bruxelles, il y a une série de communes bilingues, c’est-à-dire où les gens parlent soit le français, soit le néerlandais, soit parfois les deux. Ce sont des communes dites « à facilités » ou, juste un peu plus loin, des communes dites « de la périphérie ». Et donc, dans chaque commune, on pourrait jouer démocratie en posant une question simple à ces citoyens: voulez-vous faire partie de la Flandre ou alors de la Région bruxelloise bilingue? C’est vrai que, là aussi, dans une bonne quinzaine de communes autour de Bruxelles, tu risques de l’avoir dans le fion. Mais l’important, comme tu dis, c’est d’« avoir un peu de respect pour la démocratie ». Et que, grâce à toi, on progresse vachement! Merci Danny, merci Danny, merciiii! Allô, Danny? Je ne t’entends plus. Tu veux plus jouer à démocratie?

v.peiffer@telemoustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité