Lubiana Kepaou : « J’aurais voulu faire un morceau d’Amy Winehouse réarrangé à la guitare »

Elle était favorite. Elle a perdu. Il n'empêche, on continue de militer pour le développement de sa voix.

338083

Pourriez-vous encore entendre Cargo de nuit d'Axel Bauer, la chanson à cause de laquelle vous avez été éliminée de The Voice?
Oh non! D'ailleurs, je n'ai même pas écouté ma prestation. Je l'écouterai dans quelques mois, pour rire. Je n'étais pas du tout satisfaite de cette prestation, alors…

Pourriez-vous encore acheter des disques de Greg et Senso du groupe Joshua, vos coaches – qui ne vous ont pas sauvée?
Oui… Je les comprends, ils savaient que je stressais.

Quelle est la première chose à laquelle vous avez pensé au moment de votre élimination?
Je me suis dit que j'allais pouvoir enfin faire mes trucs. J'ai hâte d'être sur mes projets.

Votre niveau n'était pas du tout le même entre les blinds et les lives, vous avez moins bien chanté. Que s'est-il passé?
Je n'ai pas d'excuses à donner, mais la pression était assez forte. Je suis allée au blind et aux duels super confiante, je n'avais aucun doute, mais plus l'émission avançait, plus j'entendais les critiques… A partir de Glory Box en live, ma voix a craqué – ce qui n'était pas du tout le cas durant les répétitions -, j'ai commencé à paniquer et j'ai perdu mes moyens.

Très tôt, vous avez été considérée comme la favorite. C'est de là que venait la pression?
C'était à double tranchant. Ça m'a aidée à être médiatisée et j'espère que ça va pouvoir m'aider… Mais c'est vrai que ça m'a mis beaucoup de pression, et c'était à moi à la gérer autrement…

Et comment avez-vous fait face à la violence des critiques sur les réseaux sociaux?
Au début, quand j'ai fait Ain't No Sunshine au blind, je n'avais que des critiques positives. Au premier duel, j'avais déjà des commentaires négatifs, le truc le plus dur, c'est le premier choc. C'est dur de se dire qu'il y a des gens qui n'aiment pas, mais maintenant, je m'en fous. C'est ça qui fait un artiste, il montre qui il est et il ne fait pas les choses pour plaire aux gens.

Si vous deviez coter votre déception d'avoir été éliminée – sur une échelle de 1 à 10?
Je suis déçue à… disons 3 sur 10…

Seulement?
Je ne suis pas déçue. Je dis ça maintenant, peut-être que plus tard… Mais pour l'instant, je me sens bien, je me sens mieux…

Vous savez qu'il y a des gens qui ne vont pas vous croire…
Je sais… Mais allez, vous pouvez dire que je suis déçue à 5 sur 10… Je suis à moitié déçue.

Quelle est la chose que vous auriez aimé faire dans The Voice et que vous n'avez pas pu faire?
J'aurais aimé refaire un arrangement, proposer quelque chose de personnel. J'aurais aimé chanter une chanson que j'aurais vraiment choisie. J'aurais voulu faire un morceau d'Amy Winehouse réarrangé à la guitare ou un standard, genre Cry Me A River, mais bon…

Vous avez déjà signé un contrat avec une maison de disques?
J'ai eu plusieurs propositions, et j'ai envie de faire les bons choix. Mais si je veux faire un single, je dois passer par Sony, après on verra quelle liberté ils me laissent. Là, je vais finaliser mes compositions pour pouvoir proposer quelque chose de bien.

Vous vous êtes fait des copains à The Voice ou vous ne voulez plus jamais les revoir?
Plus jamais! (Rire.) Non, je rigole… Je crois qu'on sera amenés à se revoir…

Sur le même sujet
Plus d'actualité