La vraie vie

Les jeunes politiques devraient davantage écouter les anciens. Surtout quand ces vieux sages sont ancrés dans la vraie vie communale.

325828

Comme, par exemple, Léopold Lippens. À 70 ans, l'aîné de cette famille qui a si longtemps tiré les cordons de la finance belge est bourgmestre de Knokke depuis bientôt 33 ans (il se représente en octobre). Dans sa villa du Zoute, au milieu d’un parc de six hectares en bordure du golf, celui qui avait interdit les touristes à frigo-box sur ses plages (trop ploucs) vient de donner une interview trempée de bon sens.

Et de gravité. Parce que Monsieur le Comte est inquiet pour la Belgique: "Le système est pourri. La Flandre a voté à droite et elle a un gouvernement de gauche!" La présence de gauchistes comme Van Quickenborne, Reynders, De Crem ou Turtelboom au gouvernement n’est pas la seule "calamité de notre pays". Il y a les fonctionnaires "qui décident de tout" et les syndicats qui planquent leur argent"dans des stations en Suisse" (?). Mais aussi les mutuelles qui "pourraient coûter 60 % moins cher" (??). Sans parler des médias… "Ils créent des crises: grèves, assassinats, chute des marchés… Vous croyez que cela stimule les gens?" (???)

Et alors la Belgique, "c’est vraiment le laxisme total". Même à Knokke, si c’est pas malheureux: "Les gens deviennent fous avec les crottes de chiens. C’est la préoccupation numéro un!" Et sinon, plus largement?

Les Belges doivent bosser beaucoup plus longtemps: "Quand on voit comment les gens travaillent en Chine et en Inde!" Quant aux politiques, c’est de leur faute si les banques se sont crashées. "Par exemple, Dexia: 80 % des représentants (au conseil d’administration) étaient des politiciens. Ce n'est pas leur boulot!" Alors que son petit frère, Maurice "Fortis" Lippens, lui, était un vrai pro de la banque, "qui a fait énormément de bonnes choses pour le pays". Certes.

Pour ce sage parmi les sages, il est donc temps de diriger le pays autrement. D’abord, qu’on arrête un peu avec toutes "ces opinions politiques différentes" qui"m’indiffèrent complètement". Et ensuite? Eh bien, faisons comme à Knokke! Où quelques familles se partagent la commune: "Ces gens font tourner cette ville. Ce sont toutes des sociétés privées". Les Lippens contrôlent Le Zoute, mais se montrent partageurs:"Duinbergen a été développée par une série de familles. Albert-Plage par les Nellens. Les Van Bunnen ont investi le centre de Knokke. Tous des privés!"

Rien de tel qu’une bonne vieille oligarchie pour faire tourner la boutique, en somme. Et un dernier petit conseil de sage: Léopold trouve que nous stressons beaucoup trop. "Pourquoi les gens sont stressés? Ils sont 50 % du temps dans leur bagnole avec la tête à vingt centimètres du plafond. Ils rentrent dans un appartement avec les plafonds bas. Ils rentrent dans leur bureau, c’est la même chose." Alors que lui, il n’est jamais stressé. Pourquoi? "Ici, j’ai 6 hectares, la mer du Nord… Je joue au golf, je chasse, je roule à vélo… Je travaille très peu, j’ai des échevins que je fais travailler beaucoup. Que demander de plus? Il faut voyager, aussi. Je vais aussi bien en Amérique du Sud qu’en Antarctique, qu’en Afrique, qu’au Maroc… Les gens sont toujours sur le même fumier!" Elle est pas belle, la vraie vie?

vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité