La langue bien pendue – Les députés-bourgmestres wallons sont de courageux cumulards

Chaque mercredi, notre journaliste Vincent Peiffer a la langue bien pendue sur BEL RTL à 7H20. Cette semaine, Vincent se penche sur la question du cumul des mandats à la Région Wallonne. Attention, ça pique!

1040728

A trois mois des élections, je peux déjà vous annoncer que le Parlement wallon sera chamboulé. Ce n’est pas que je possède une boule de cristal, mais pour la première fois interviendra le très attendu décumul des mandats ! Dans la nouvelle assemblée wallonne, un député régional ne pourra plus être bourgmestre ou échevin de sa commune. Près de deux tiers des actuels députés wallons, s’ils sont réélus, devront choisir entre un siège Namur et leur commune. Tant mieux pour la démocratie !

Sauf que ! Comme on pouvait faire simple, on a fait compliqué : ce décumul ne concerne pas tous les députés wallons. 25% des élus de chaque parti pourront quand même cumuler ! Et qui seront ces petits veinards ? Ce seront les élus qui auront réalisé les meilleurs taux de pénétration aux élections. C’est- à-dire ceux qui auront récolté le plus de voix de préférence par rapport au nombre de votes exprimés dans leur circonscription. Pour faire simple, les futurs députés-bourgmestres wallons seront les plus populaires, donc ceux qui sont déjà députés et bourgmestres.  Bref, pas mal de déjà cumulards resteront cumulards.

Donc j’ai deux questions à leur poser. Elles sont très bêtes, mais tant pis, je les pose quand même… La première : comment font-ils et donc feront-ils pour être à la fois bourgmestre et député régional ? Moi, je pensais naïvement que député, c’était un boulot à temps plein. Et d’ailleurs, ça l’est ! En tout cas si on s’en réfère au salaire d’un député, qui est de 5.729 euros net par mois. Comme nos élus sont très consciencieux, je ne vois qu’une solution : ces supermans de la politique ne dorment jamais. Ils sont député le jour et bourgmestre la nuit. Un grand bravo à tous !

La deuxième question est encore plus bête : les politiques bruxellois sont-ils plus doués que les wallons ? Oui, parce que je ne vous ai pas dit : ce décumul partiel ne concerne que la Wallonie. A Bruxelles, certains députés régionaux continueront d’être bourgmestres ou échevins. Et donc là, la réponse me paraît toute simple : oui, les politiques bruxellois sont beaucoup plus capables que les wallons. C’est logique.

En revanche, je ne voudrais pas dire, mais les élus écologistes ont de gros progrès à faire. Contrairement au PS, au MR, au CDH et au FDF, le parti Ecolo n’autorise aucun cumul depuis longtemps. C’est donc probablement que les Verts sont moins doués. Ou alors qu’ils ont besoin de dormir, de temps en temps. Je ne vois que ça…

Sur le même sujet
Plus d'actualité