Gaspard Proust: « Les ours polaires, mais je m’en fous, j’en ai jamais vu »

Attention, humoriste noir. On ne sait jamais s'il est sérieux. On ne sait jamais s'il va répondre.

513522

Votre spectacle s'intitule Gaspard Proust tapine. Vous en êtes là?
Oui.

Ce titre, c'est aussi une réflexion sur votre boulot?
Pourquoi?

Parce que monter sur scène, c'est comme faire le trottoir, non?
Aller chaque matin dans une entreprise qui vous ennuie, devoir son sourire à son chef, et faire semblant d'être heureux, est-ce que ce n'est pas du tapin? Est-ce qu'un open space n'est pas aussi une forme de trottoir?

La prostitution, vous avez déjà essayé?
Non.

Ça vous dirait?
Non. L'idée que, si je payais pas, l'autre n'aurait pas envie. J'aime pas ça, parce que secouer un corps… Je préfère donner cet amour-là à ma main droite.

Vous faites de l'alpinisme?
Oui.

Vous n'avez pas la tête! Qu'est-ce qui vous branche dans l'alpinisme?
L'occasion de faire un voyage pour les casaniers. Un jour ou deux en alpinisme équivaut à un mois au bout du monde…

Ce qui n'est pas votre truc…
Non! Je déteste! Si je ne connais que l'Europe de toute ma vie, ça me va très bien. Je ne suis jamais allé aux Etats-Unis… Je déteste les voyages, le tourisme…

La découverte de l'autre?
Oh non!

De nouveaux horizons?
Mais quels nouveaux horizons? Les gens à l'étranger vivent selon les mœurs de l'endroit où ils habitent, c'est normal, c'est rien d'original. Ce qui serait original c'est de trouver un Esquimau qui vit comme un bobo de Saint-Germain-des-Prés. Là, on se dirait qu'il y a quelque chose à découvrir. Pas un Esquimau qui vit comme un Esquimau. C'est comme les polémiques sur les ours polaires, mais je m'en fous, j'en ai jamais vu.

Vous êtes le plus mauvais client de Frédéric Lopez pour Rendez-vous en terre inconnue
Non, mais attendez… A part critiquer ou être effondré de ce que je vois, je pense que l'hôte se dirait: "Mais qui est ce dingue?" Marcher des heures pour trouver une famille, boire le sang de la vache parce que sinon on fâche la famille… Non, mais vous imaginez…

Il n'empêche, ce serait vraiment marrant de vous voir dans cette émission…
Pourquoi ils ne proposent pas à ces gens-là de venir chez nous? On n'a pas toujours le temps, mais bon… Eux ont le temps de recevoir, pour vous dire à quel point ils ont des vies ennuyeuses.

Namur / Théâtre Royal: le 23/04 2013

Louvain-la-Neuve / Aula Magna : Le 24/04 2013

Sur le même sujet
Plus d'actualité