Armand est un mamée

On se demande pourquoi la Belgique tourne carré. J’ai un début d’explication: nos hauts responsables sont parfois très mamées. Si pas un peu kéké.

508106

Un exemple au hasard: Armand De Decker. On ne dirait pas, à l’écouter, mais ce garçon a été ministre et président du Sénat (donc troisième personnage de l’Etat!). Et il est bourgmestre d’Uccle, la fort belle commune où le primo-arrivant Bernard Arnault a élu domicile.

Il faut le dire: Armand est un chouette bourgmestre, qui reçoit perso dans son bureau les demandeurs d’asile futurs administrés de sa commune. Café ou thé, pralines, biscuits Delacre servis dans la boîte en métal avec la photo d’Albert et Paola dessus, tout bien. Donc Mamadou, toi qui as fui le Mali parce que tu étais torturé par la junte militaire, ne t’embête pas en tracasseries avec l’Office des étrangers.

Va directement à la Maison communale d’Uccle, demande Armand, qui t’aidera de très bon cœur dans ton parcours d’intégration. Il est comme ça, Armand: convivial, bonne franquette qui veut rendre service.

Où ça prend une tournure kéké, voire inquiétante, c’est quand le bon maïeur relate sa rencontre avec son nouvel ami Bernard, qui évoque son "attachement à la Belgique". (Parce que, pour devenir belge, il faut prouver des liens avec la Belgique.) "Monsieur Arnault m’a dit qu’il est né à Roubaix." Wouw, dis! Mieux encore: les yeux mouillés, Armand nous confie que Nanard, quand il était petit, "allait en vacances à Nieuport".

Si c’est pas avoir du sang belge, ça! Il suffit de peu, parfois. De bien moins que ces preuves irréfutables brandies par Nanard. Moi, par exemple, comme j’accompagnais parfois mon papa faire le plein d’essence à Martelange, je me suis très vite senti profondément Luxembourgeois. Et donc voilà, Armand nous le garantit: non, non, si le patron de luxe demande la nationalité belge, "ce n’est certainement pas pour des raisons fiscales".

Bernard Arnault a toujours eu une folle passion pour le Manneken Pis, le Grand Jojo et le Carrefour Léonard. D’après le bourgmestre d’Uccle, il a même "une grande ambition industrielle en Belgique". Conclusion? "Sa naturalisation est une preuve supplémentaire de son attachement à notre pays."

Bon alors, Armand. A bientôt 64 ans et après plus de trente ans de carrière politique, il est important que tu finisses par comprendre certaines choses. Note bien ceci… Saint Nicolas, c’est pour du faux: c’étaient ton papa et ta maman qui mettaient les cadeaux dans la cheminée pendant que tu dormais.

Le village des Schtroumpfs non plus, ça n’existe pas. C’est que dans les dessins animés. De même, le Palais royal de Laeken, ce n’est pas la même chose que le Château de la Belle au Bois dormant à Disneyland Paris: dans la réalité, le prince n’est pas nécessairement charmant. Tu saisis? Dans le monde réel, quand un Monsieur très riche vient te raconter des carabistouilles, tu n’es pas obligé de le croire.

Pour te dire, mes Louloutes n’ont pas encore l’âge de savoir que les droits de succession et la taxation sur les plus-values boursières, c’est aussi de la fiscalité. Pourtant, elles ont compris que la naturalisation d’Arnault était uniquement liée à des questions de pépettes. Si tu veux, je te les envoie pour qu’elles t’expliquent.

vincent.peiffer@moustique.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité