Dutroux, Grégory Villemin, Dupont de Ligonnès...Sur Tiktok des vidéos abjectes font parler enfants disparus et serial killers avec l'IA

Leurs doubles virtuels y racontent "leur" histoire à la manière d'un témoignage caméra. Sordide.

©TikTok

L'intelligence artificielle est capable de choses extraordinaires comme détecter des cancers avant les médecins. Mais elle permet aussi de faire n'importe quoi, jusqu'à tomber dans le sordide le plus total. On a vu qu'elle était capable de ressusciter les artistes disparus en chanson, pour faire interpréter un hit de The Weeknd à Michael Jackson par exemple. Une idée déjà discutable en soi. Une nouvelle tendance totalement glauque est apparue sur TikTok: faire parler des personnages historiques grâce à l'intelligence artificielle. On peut trouver des témoignages de Frida Kahlo, la peintre mexicaine connue pour ses autoportraits et ses combats sociaux, ou d'Alan Turing, le scientifique qui a craqué le code des nazis et permis aux alliés de gagner la guerre.

Poussé par ces capacités technologiques, certains comptes du réseau social ont totalement viré dans l'abject. Parfois sur demande de leurs followers, leurs vidéos mettent en scène des enfants disparus, victimes de crimes sordides comme Grégory Villemin ou Estelle Mouzin. Toujours aussi horrible, des tueurs en série ont aussi droit à leur "face caméra" comme Marc Dutroux ou Xavier Dupont de Ligonnès. Leurs doubles numériques y racontent tranquillement "leur histoire" sans aucune mise en contexte et avec une voix qui n'est évidemment pas la leur. Ces vidéos illustrent à la fois la fascination morbide pour les faits divers célèbres et la nécessité d'encadrer la technologie. Par respect pour la mémoire des victimes, leurs familles et la décence la plus élémentaire. Elles nous rappellent aussi l'existence du bouton "Signaler".

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité