Le New York Times poursuit Von der Leyen en justice pour des SMS avec le patron de Pfizer

Le quotidien new-yorkais tente de forcer la présidente de la Commission européenne à publier le contenu de sa discussion avec Pfizer.

Ursula von der Leyen à Bruxelles
Ursula von der Leyen le 10 février 2023 à Bruxelles ©BelgaImage

Le journal américain The New York Times est allé en justice pour forcer la Commission européenne à publier des SMS entre la présidente Ursula von der Leyen et le patron du fabricant de vaccins anti-Covid Pfizer, comme l'annonce la plateforme d'information Politico ce lundi.

Le culte du secret des SMS de plus en plus dénoncé

Dans le cadre d'une enquête sur l'achat de vaccins par l'UE, le New York Times a enquêté sur l'implication personnelle de von der Leyen. À une époque où le monde achetait en masse des vaccins anti-Covid au milieu d'une pandémie, la présidente de la Commission européenne aurait négocié par SMS un accord d'un milliard de dollars avec le PDG de Pfizer, Albert Bourla. La Commission estime que les SMS ne relèvent pas de l'obligation de transparence de la Commission et affirme qu'elle ne peut plus les trouver.

Des organismes de surveillance tels que le Médiateur européen et la Cour des comptes européenne ont précédemment dénoncé le secret que la Commission continue de maintenir. Le Parlement européen fait également pression. Le procès devant la Cour européenne de justice a été déposé le 25 janvier, selon des documents judiciaires, selon Politico.

Sur le même sujet
Plus d'actualité