Olivier Vandecasteele : pourquoi la diplomatie des otages est si efficace

Une stratégie redoutable utilisée par des États comme la Chine, la Russie ou l’Iran pour obtenir des rançons stratégiques.

Olivier Vandecasteele
Olivier Vandecasteele.  © BelgaImage

Olivier Vandecasteele, Brittney Griner ou Michael Kovrig, tous ont une chose en commun. Au détour d’un séjour dans un pays étranger, ils se sont fait arrêtés et ont écopés de lourdes peines, pour des faits qu’ils n’ont pas commis. Ils sont victimes de la diplomatie des otages, une stratégie redoutable utilisée par des États comme la Chine, la Russie ou l’Iran pour obtenir des rançons stratégiques. Dans ce décryptage, on vous explique pourquoi c’est un véritable talon d’Achille pour les démocraties.

À lire aussi : 10 choses à savoir sur Olivier Vandecasteele, détenu en Iran

Sur le même sujet
Plus d'actualité