Zelensky promet de se battre jusqu'à la victoire après un Nouvel An marqué par des attaques aux drones kamikazes

L'armée de l'air ukrainienne a annoncé avoir abattu 45 drones de fabrication iranienne lancés par la Russie au cours de la nuit du Nouvel an.

L'Ukraine continuera de se battre jusqu'à la
Zelensky @BELGAIMAGE

"Durant la nuit du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023, les envahisseurs russes ont attaqué l'Ukraine avec des drones kamikazes Shahed-131/136 de fabrication iranienne", a indiqué l'armée de l'air ukrainienne. Selon elle, 13 de ces drones ont été abattus avant minuit et 32 après minuit. L'armée ukrainienne n'a pas précisé si d'autres drones avaient atteint leurs cibles.

Le chef de la police de Kiev, Andriï Nebitov, a publié de son côté une photographie sur Facebook montrant ce qui semble être les restes d'un drone avec les mots "Bonne année" en russe. "C'est tout ce que vous avez besoin de savoir sur l'État terroriste et son armée", a-t-il commenté.

A lire aussi : Guerre en Ukraine: "C’est long" reconnaît Vladimir Poutine

Les journalistes de l'AFP ont entendu des explosions retentir au-dessus de Kiev moins d'une heure après le passage à l'année 2023, après une journée de samedi déjà marquée par des bombardements qui ont fait au moins un mort et des dizaines de blessés.

Les autorités séparatistes prorusses de l'Est de l'Ukraine ont pour leur part rapporté la mort d'un civil dans des bombardements ukrainiens dimanche à Iassynouvata, dans la région de Donetsk. Selon elles, l'armée ukrainienne a aussi frappé Donetsk et la ville voisine de Makiïvka juste après minuit, faisant au moins 15 blessées.

L'Ukraine "ne pardonnera pas"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé samedi que son pays "ne pardonnera pas" à la Russie l'invasion et les bombardements, après de nouvelles frappes ayant visé Kiev et d'autres villes avant le Nouvel An.

Il s'est adressé directement au peuple russe samedi. "Personne ne vous pardonnera la terreur. Personne au monde ne vous le pardonnera. L'Ukraine ne pardonnera pas", a-t-il ainsi écrit en russe sur Telegram, assurant que "ceux qui ordonnent de telles frappes, et ceux qui les exécutent, ne seront pas graciés, c'est le moins que l'on puisse dire".

Volodymyr Zelensky a ajouté que la Russie n'était pas en guerre contre l'Otan, "comme le prétendent vos propagandistes". La guerre n'a pas non plus de raison d'être historique mais "est destinée à une personne qui restera au pouvoir jusqu'à la fin de sa vie", a-t-il déclaré, dans une allusion directe au président russe Vladimir Poutine.

Ce dernier veut montrer qu'il a les militaires derrière lui. "Mais il ne fait que se cacher", a asséné le président ukrainien. "Il se cache derrière l'armée, derrière les missiles, derrière les murs de ses résidences et de ses palais, il se cache derrière vous et brûle votre pays et votre avenir."

L'Ukraine continuera de se battre jusqu'à la "victoire"

"Nous nous battons et nous continuerons à nous battre. En faveur de ce mot: victoire", a déclaré M. Zelensky dans son discours à l'occasion de la nouvelle année, disant espérer qu'elle devienne "l'année du retour (...) de nos terres".

Saluant la résistance ukrainienne face à l'invasion russe déclenchée en février, il a estimé que l'année écoulée avait été celle où "l'Ukraine a changé le monde".

A lire aussi : Le Time choisit Volodymyr Zelensky comme personnalité de l’année 2022

"On nous a dit de nous rendre. Nous avons choisi la contre-attaque! On nous disait de faire des concessions et des compromis. Nous rejoignons l'Union européenne et l'Otan", a poursuivi M. Zelensky.

Alors que la Russie mène depuis des mois des frappes massives sur les infrastructures ukrainiennes, M. Zelensky a salué la manière dont le pays "résiste à toutes les menaces, aux bombardements, aux bombes à fragmentation, aux missiles de croisière, à l'obscurité et au froid". "Je veux souhaiter une chose à chacun d'entre nous: la victoire. Et c'est l'essentiel. Le seul souhait pour tous les Ukrainiens", a-t-il conclu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité