Rishi Sunak accusé d'être «hors-sol» face à des SDF: «Travaillez-vous dans les affaires?»

Présent dans un refuge pour sans-abris alors que le Royaume-Uni traverse une crise inflationniste, Rishi Sunak a été critiqué pour son attitude face à un SDF.

Rishi Sunak à Londres
Rishi Sunak dans un refuge pour sans-abris le 23 décembre 2022 à Londres ©Capture d’écran Twitter

Ce vendredi 23 décembre, les sans-abris se restaurant dans un refuge de l'association The Passage, à Londres, ont eu une petite surprise. La personne qui leur servait les repas était nul autre que le Premier ministre britannique, Rishi Sunak. Habillé d'un tablier, il se montre sympa, proche des gens. En clair, une bonne occasion de se donner bonne presse, alors que le pays fait face à un mouvement de grève inédit pour protester contre le gel des salaires en pleine inflation. La visite ne semblait pas risquée et pourtant, elle a fini par se révéler délétère pour l'image du leader conservateur. En cause: son attitude jugée par moments «hors-sol» face aux SDF du centre.

«Je voudrais d’abord réussir à passer Noël»

Devant la caméra, le Premier ministre sert les repas et se met à bavarder avec l'un d'entre eux, dénommé Dean selon la BBC. «Comment allez-vous?», demande d'abord Rishi Sunak, ce à quoi l'homme répond par un simple «J’ai faim». Conscient de la fermeté de la réponse, il lui prépare de suite son assiette mais finit par tenter une nouvelle approche. «Vous êtes déjà venu ici? C'est un super endroit, n'est-ce pas?», lui dit-il. Dean reste courtois mais n'hésite pas à lui demander de savoir si le gouvernement tentait régler les problèmes économiques du pays. «C'est exactement ce ce que je suis en train d’essayer de faire», rétorque le chef de l'exécutif.

C'est alors que Rishi Sunak, décidé à poursuivre la discussion, lui pose la question qui a fait tiquer toute la presse britannique: «Travaillez-vous dans les affaires?». «Non, je suis un sans-abri», répond Dean. «En fait, je suis sans-abri. Mais je m’intéresse aux affaires, j’aime la finance – c’est bon pour la ville et quand la finance va bien, nous allons tous bien, n’est-ce pas?». «Oui, c'est absolument vrai», rebondit le Premier ministre qui rappelle qu'il a fait carrière dans la finance avant de demander: «Est-ce que c’est quelque chose que vous voudriez faire ?». «Ça ne me dérangerait pas mais, je ne sais pas. Je voudrais d’abord réussir à passer Noël», conclut Dean.

La vidéo de cet échange, largement relayée sur les réseaux sociaux, n'a pas manqué de faire parler d'elle. Pour Angela Rayner, cheffe adjointe du Parti travailliste, ce moment de gêne est tout simplement «atroce». Le travailliste Bill Esterson juge pour sa part que Rishi Sunak «est hors-sol». «Il est temps qu’il parte du gouvernement. Il faut des élections générales maintenant», ajoute-il, en écho aux demandes émises par son parti par une année entière de polémiques à Downing Street. Selon les sondages actuels, si une élection avait lieu aujourd'hui, l'opposition travailliste l'emporterait de loin, avec 45-51% des voix, contre 22-18% pour les conservateurs (et 7-9% pour les Libéraux-démocrates).

Sur le même sujet
Plus d'actualité