Le rappeur Tory Lanez jugé coupable d'avoir tiré sur la chanteuse Megan Thee Stallion

Le rappeur canadien Tory Lanez a été jugé coupable par un tribunal de Los Angeles d'avoir tiré dans les pieds de  Megan Thee Stallion lors d'une dispute en 2020.

Le rappeur Tory Lanez jugé coupable d'avoir tiré sur la chanteuse Megan Thee Stallion
Tory Lanez @BELGAIMAGE

Le rappeur canadien Tory Lanez a été jugé coupable vendredi par un tribunal de Los Angeles d'avoir tiré dans les pieds de la chanteuse Megan Thee Stallion lors d'une dispute en 2020, après une soirée hollywoodienne trop arrosée.

Au cours du procès entre les deux ex-amants, la chanteuse américaine a notamment raconté comment le rappeur a ouvert le feu sur elle, en lui lançant: «Danse, salope». Tory Lanez, Daystar Peterson de son vrai nom, a notamment été jugé coupable d'agression avec une arme semi-automatique et port d'une arme non déclarée.  Le rappeur de 30 ans, qui a plaidé non coupable mais a refusé de témoigner lors du procès, a été écroué immédiatement après le procès. Sa peine doit être prononcée le 27 janvier. Aux États-Unis, cette affaire a servi de symbole concernant le traitement des femmes dans le milieu du hip hop.

«Un million de dollars» pour se taire

Elle remonte à juillet 2020 et trouve ses origines dans une dispute entre les deux ex-amants après une soirée chez Kylie Jenner. Les deux stars revenaient de la soirée en voiture, en compagnie d'une amie de Megan Thee Stallion qui était également tombée sous le charme du rappeur canadien. Une querelle a alors éclaté.  Devant les jurés, la rappeuse Megan Thee Stallion, qui a collaboré avec Beyoncé et remporté trois Grammy Awards en 2021, a décrit son effroi lorsque son ex-amant lui a tiré dans les pieds. «Je suis choquée. J'ai peur. J'entends les coups partir et je n'arrive pas à croire qu'il est en train de me tirer dessus», a expliqué l'artiste, Megan Pete de son vrai nom.

Pour étouffer l'incident, Tory Lanez lui a proposé «un million de dollars» pour se taire, a-t-elle raconté.  Peu après l'incident, la voiture des deux stars a été arrêtée par la police. Transportée à l'hôpital, la chanteuse a initialement assuré s'être blessée les pieds avec des morceaux de verre. Devant le tribunal, Meghan Thee Stallion a mis sa réaction sur le compte d'une méfiance envers la police, quelques mois seulement après la mort de George Floyd et Breonna Taylor, deux afro-américains tués par les forces de l'ordre.

«A l'époque, nous sommes au pic des violences policières», a-t-elle rappelé. «Je ne me sens pas en sécurité dans la voiture. Je ne me sens pas en sécurité avec les policiers non plus.» «Dans la communauté noire, ce n'est pas vraiment acceptable de coopérer avec des policiers», a-t-elle ajouté pour expliquer sa méfiance.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité