Joe Biden : "Je n'ai jamais vu l'Otan ou l'UE aussi unies sur quoi que ce soit"

La rencontre historique entre les deux chefs d'Etat a permis de réaffirmer le soutien américain à la cause ukrainienne.

Joe Biden :  Je n'ai jamais vu l'Otan ou l'UE aussi unies sur quoi que ce soit
Belgaimage

Le président américain Joe Biden s'est dit mercredi "pas du tout inquiet" pour la solidité de l'alliance occidentale face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"Je n'ai jamais vu l'Otan ou l'UE aussi unies sur quoi que ce soit", a déclaré le président Biden depuis la Maison Blanche. "Poutine pensait qu'il affaiblirait l'Otan, à la place il a renforcé l'Otan", a-t-il ajouté. "Poutine pensait qu'il affaiblirait l'Otan, à la place il a renforcé l'Otan", a-t-il souligné.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : ce qui est prévu pour la visite historique de Zelensky aux États-Unis

Joe Biden a promis mercredi au président Zelensky, en visite historique à Washington, que les Ukrainiens ne seraient "jamais seuls" face à la Russie et que les Etats-Unis aideraient Kiev "aussi longtemps qu'il le faudra". "Quand la liberté de l'Ukraine a été menacée, le peuple américain, comme des générations d'Américains avant lui, n'a pas hésité". "Nous sommes conscients que le combat de l'Ukraine s'inscrit dans quelque chose de beaucoup plus grand", a ajouté Joe Biden.

"Nous resterons à vos côtés aussi longtemps qu'il le faudra"

"Le peuple américain sait que si nous ne résistons pas à des attaques aussi flagrantes contre la liberté, la démocratie et les principes fondamentaux tels que la souveraineté et l'intégrité territoriale, le monde sera confronté à des conséquences bien pires". "Nous resterons à vos côtés aussi longtemps qu'il le faudra", a-t-il poursuivi, se disant "pas du tout inquiet" pour la solidité de l'alliance occidentale.

De son côté, Volodymyr Zelensky, qui effectuait son premier voyage à l'étranger depuis le début de l'offensive russe contre l'Ukraine le 24 février, s'est félicité de l'envoi annoncé par les Etats-Unis d'un système de défense antiaérienne Patriot, le plus sophistiqué dont dispose l'armée américaine. "C'est une étape très importante pour créer un espace aérien sécurisé pour l'Ukraine", a-t-il dit à la presse, selon la traduction d'un interprète, aux côtés du président Joe Biden. Mais la "paix juste" évoquée un peu plus tôt par M. Biden pour mettre fin à ce conflit "n'implique aucun compromis quant à la souveraineté, la liberté et l'intégrité territoriale de mon pays", a insisté le président ukrainien.

Sur le même sujet
Plus d'actualité