Trains supprimés : une grève importante va impacter les Belges qui comptent passer les fêtes en France

Seuls deux trains sur trois circuleront en France en ce weekend de Noël à cause d'une grève des contrôleurs, selon les premières estimations mardi de la direction de la SNCF, qui prévoit qu'un voyageur sur quatre verra son train supprimé.

TGV ©BelgaImage
TGV ©BelgaImage

La grève sera donc importante, mais moins que lors d'un premier weekend, du 2 au 5 décembre, quand 60% des TGV et Intercités avaient été annulés. Vendredi, dans le détail, deux TGV sur trois devraient circuler sur les axes Atlantique et Méditerranée, et un train sur deux sur l'axe Nord. La navette Paris-Lille sera cependant quasiment normale.

Trois TGV Est sur quatre rouleront. Trois Ouigo sur quatre devraient aussi circuler. Les Intercités rouleront normalement. Le détail pour samedi et dimanche n'a pas encore été communiqué, mais le scénario sera à peu près le même que vendredi, "avec un scénario légèrement dégradé", a annoncé Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités. Environ 200.000 personnes ne devraient pas pouvoir voyager, sur 800.000 prévues dans les trains ce weekend.

Cette grève à la SNCF s'ajoute à une menace de grève chez Air France: deux syndicats de personnels navigants, l'UNAC et le SNGAF ont déposé un préavis de jeudi au 2 janvier mais la compagnie ne prévoit pas d'annulations à ce stade.

À lire aussi : Pourquoi les retards de trains devraient s'accumuler ces prochaines années

Sur le même sujet
Plus d'actualité