Le pape François a déjà signé une lettre de démission activable en cas de besoin

Interviewé par un quotidien espagnol, le pape François a avoué vouloir porter à la connaissance du public l'existence d'une lettre de démission présignée.

Pape François
Le pape François le 15 mai 2022 à la place Saint-Pierre du Vatican ©BelgaImage

Le pape François a révélé, dans une interview publiée dimanche, avoir signé, il y a près de dix ans, une lettre de démission pour le cas où des problèmes de santé l'empêcheraient de remplir ses fonctions.

«En cas d'empêchement médical ou autre, voici ma démission. Vous l'avez»

Le souverain pontife, qui a eu 86 ans samedi, a déjà dit dans le passé qu'il renoncerait à la papauté an cas de problèmes de santé. Dans une déclaration au quotidien espagnol ABC, le pape dit avoir déjà signé une lettre de démission et l'avoir remise au secrétaire d'Etat du Vatican, Mgr Tarcisio Bertone, avant que ce dernier ne prenne sa retraite en 2013. «J'ai signé la démission et lui ai dit: 'en cas d'empêchement médical ou autre, voici ma démission. Vous l'avez'», a déclaré le souverain pontife. À la question du journaliste lui demandant s'il souhaitait que cette information soit connue, François a répondu: «c'est pour cela que je vous le dis», précisant ne pas savoir ce que Bertone avait fait par la suite de cette lettre.

À lire: 10 choses à savoir sur le pape François, sans filtre

Le pape souffre d'une affection inopérable du genou qui l'a contraint ces derniers mois à se déplacer en fauteuil roulant. Il a dû annuler ou réduire ses activités à plusieurs reprises au cours de l'année écoulée en raison de la douleur, et avait reconnu, dans une interview en juillet, qu'il devait ralentir ses activités. Le prédécesseur de François, Benoît XVI, a démissionné en 2013 en raison d'une santé défaillante, et vit désormais au Vatican.

Sur le même sujet
Plus d'actualité